Accueil » Ari Huusela sur le point de boucler son Vendée Globe avant de retrouver son Airbus A350

Ari Huusela sur le point de boucler son Vendée Globe avant de retrouver son Airbus A350

Ari Huusela (58 ans) sera sans doute le dernier des concurrents du Vendée Globe à franchir la ligne d'arrivée. Peu importe la place. Son bonheur promet d'être communicatif. Pour ce commandant de bord d'A350 de Finnair, qui a débuté sa carrière comme mécano aéro, le Vendée Globe était aussi un rêve qu'il lui a fallu un peu plus de temps à réaliser.

22.02.2021

Ari Huusela raconte aux auditeurs d'Aerobuzz.fr son Vendée Globe et sa passion de l'aviation. ©JariSalo

Faute d'avoir le niveau scolaire requis, Ari Huusela a dû tirer des bords avant de devenir pilote de ligne. C'est assez tardivement aussi qu'il est arrivé à la voile. Il avait 24 ans, quand un collègue de travail lui a demandé de l'aider à préparer son voilier, pour une course. Dans la foulée, il l'a recruté dans son équipage. 34 ans plus tard, Ari s'engageait pour le tour du monde en solitaire. [caption id="attachment_7864882" align="aligncenter" width="900"]

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

13 commentaires

  • lucien ORBAN

    Rien de plus que « Chapeau Monsieur ».

  • Adam SHAW

    Splendid and well done. The perfect example of « Sisu » . Hurrah, Captain. Fair seas and following winds from now on in everything you do.

  • JMB

    Il est dernier ? la belle affaire!
    de toutes façons, il est devant des ténors comme Nicolas Troussel, Sam Davies, Isabelle Joschke ou Alex Thomson qui ont du abandonner (Et encore, Sam et Isa ont eu le panache de repartir hors course et de finir le tour, sur des bateaux blessés et fragiles)
    Alors en finissant le Vendée Globe, en étant encore en course, il n’est pas dernier; il y en a 8 derrière lui, qui ont abandonné. Dont Amadéo, pilote et marin, qui a abandonné parce que ses ordinateurs étaient HS………
    C’est un admirable exploit, Mr Huusela !

  • Alain MOULENE

    Bravo, vous êtes un grand Monsieur.
    Vous avez gravi les échelons un à un dans l’aviation grâce à votre volonté et ténacité.
    Sur cette course éprouvante à la voile, vous méritez plus que le vainqueur notre plus grand respect.

  • andre goldstein

    Magnifique!

  • DECRE Bernard

    Je suis modeste pilote et passionné de voile (J’ai créé le Tour de France la Voile…) je suis tellement content de voir ce qu’a fait Aris Huusela!…formidable exemple, comme tous les concurrents du Vendée Globe, même un peu plus!
    Bravo à lui et un grand Merci à tous ces navigateurs
    Amities à tous et toutes
    Bernard Decré

  • JEAN-LUC SOULLIER

    Bravo à notre courageux confrère!

  • Maija -Liisa Salmi

    Hei Ari…seurataan sinun matkaasi täältä Oleronin saaresta…meillä on Targa 9.6…
    Hyvää luistia ja kotimatkaa….BRAVO…Ja nähdäänkö joku päivä ilmassa ?
    Moi,moi
    Maija ja Gerald

  • philippe ouvrard

    Bravo et respect Mr Huusela! Vous êtes un exemple pour tous, jeunes ou moins jeunes. Vous portez haut le drapeau de la Finlande et le flambeau de la profession.
    Bonne fin de course.
    Je suis sûr que l’accueil aux Sables d’Olonne sera à la mesure de votre exploit.

  • Mpascalm

    Bravo,merci pour ce bel exemple.

  • Robert Le Borgne
    Bob

    Respect cher confrère !

  • Pilotaillon respectueux

    Il suffit d’en avoir réellement envie.
    « Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse », je sais c’est d’une banalité affligeante mais c’est ce qui me vient après la lecture du papier de Gérôme Bonnard.
    Aris Huusela a certainement du sang de Vikking.
    Il me semble que certains humanistes écologistes ont cette trempe, qu’ils ne se tromperont pas pour rappeler au monde aéro les éléments de base d’une aviation verte…
    Ils sont moins médiatiques et ostentatoires que Greta Thunberg mais à fond sur les sujets avec des bases solides qui forcément mobiliseront. A suivre.

    • Vladimir_K
      Vladimir_K

      Les Finlandais ont un truc qui s’appelle le Sisu. Difficile à traduire, car c’est un mélange de courage, de ténacité de force de caractère… (et accessoirement un fabricant de camions, mais c’est déjà une autre histoire)

      Ils en sont très fiers. C’est un pays étonnant, qui faisait partie de la Suède jusqu’au 18ème siècle, puis récupéré par l’Empire Russe qui ne savait pas trop quoi en faire, d’où une autonomie assez large, transformée en indépendance par les communistes, suite à la révolution (Alexandre 1er et Lénine sont des héros en Finlande, Staline a tout gâché).

      On pourrait se dire que la Finlande, étant plutôt réputée pour ses lacs, n’est pas nécessairement une terre de grands navigateurs, mais pour qui a eu loisir de connaitre la mer Baltique en hiver, ce n’est pas la petite mer calme que l’on pourrait imaginer (comme la tragédie de l’Estonia en témoigne)

      Bref, c’est une belle histoire, que Feu Arto Paasilinna aurait pu écrire. Mais peut-être que notre ami Ari a des talents d’écrivain, et qu’il saura nous les partager.

      Aller Aerobuzz, aidez-nous à le convaincre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.