Accueil » Jules Védrines, 250.000 km en aéroplane

Jules Védrines, 250.000 km en aéroplane

Incarnation des aventuriers de la Belle Epoque, Jules Védrines fut l'aviateur des records, plus que le pilote de guerre même s'il prit part au conflit en multipliant les "missions spéciales". Dans une imposante biographie à plus d'un titre, Thierry Matra éclaire la trajectoire du "titi" des faubourgs nord-parisiens d'un nouveau jour.

30.12.2019

Carte postale ancienne, montrant le Julot avec sa célèbre casquette à l’envers, lors des grandes courses de 1911 (coll. J. Molveau). © Aerobuzz.fr

Le Julot… Voilà bien un personnage haut en couleur des débuts de l’aviation qui méritait bien une biographie fouillée. Eh bien celle-ci constitue une des belles surprises de la littérature aéronautique de l’année passée (2019) telle qu’on en a très peu…

Une biographie de poids

Disons que cet ouvrage, qui mérite bien l’appellation de « volume » (1.650 cm3, j’ai calculé, vérifiez, 15 cm de large x 22 cm de haut x 5 cm d’épaisseur, soit un beau bébé de 572 pages pesant près d’un kilo – 900 grammes, ne chipotons pas), entre dans le panthéon des récentes biographies de ténors aéronautiques célèbres, au même niveau de mon point de vue que Georges Guynemer de Jean-Marc Binot (Fayard, 2017) ou René Fonck de Damien Accoulon (Privat, 2018).

Il est vrai que le bonhomme le mérite tout autant que ceux précédemment cités, même s’il n’a aucune victoire aérienne à son actif. Son palmarès est tout autre, et n’en est pas moins valeureux !

Dernier « exploit », au lendemain de la Grande Guerre, l’atterrissage en Caudron G-3 sur la terrasse des Galeries Lafayette (coll. J. Molveau). © Aerobuzz.fr

Pilote de records

Véritable « titi » des faubourgs nord-parisiens, sorte d’anarchiste converti avec ferveur au patriotisme, de petits boulots en ouvrier-mécanicien de talent – et des talents il s’en découvrira par la suite, dont celui d’orateur, lequel mâtiné d’une gouaille légendaire, lui a ouvert en grand les portes de la popularité –, Charles Toussaint, comprendre Jules, Védrines fut un apôtre à succès de la Belle-Époque, celle des pionniers des plus lourds que l’air…

À peine breveté, l’année 1911 le propulse, grâce à ses exploits lors des courses au long cours organisées alors, au faîte de la gloire, éclipsant certains de ses prédécesseurs pourtant tout autant méritants… Il se fait une spécialité des grandes distances, ce qui, avec la fiabilité du rotatif Gnome de la période (certes, mais il a commencé à approcher l’aviation en étant mécano, metteur au point chez ce motoriste) relève de l’exploit toujours renouvelé !

Le sapeur Védrines, devenu adjudant, plus tard sous-lieutenant, s’est fait une spécialité durant la Première Guerre mondiale, celle des « missions spéciales » (coll. J. Molveau) © Aerobuzz.fr

Védrines, à la fois chaleureux et insolent, volontiers familier mais colérique, culotté, entier mais dévoué (ne serait-ce qu’à la cause de l’aviation) est un sujet de roman, ce qui explique que ce livre se lise comme tel. Son épaisseur (je parle du livre) pourra de prime abord rebuter le lecteur, mais son épaisseur (je parle du personnage) balayera très vite ce type de préjugé.

Champion des « missions spéciales »

Champion de la distance (le pilote comptabilise soigneusement les kilomètres qu’il parcourt sur la campagne), champion de la vitesse, rescapé de nombreuses « bûches », candidat malheureux à la députation, fantasque et imprévisible, l’auteur qui a, en quelque sorte passé plusieurs années avec le Julot, en a cerné le caractère, le comportement, les pensées…

Jules Védrines, 250 000  km en aéroplane, par Thierry Matra, éditions Les Établissements. Prix : 29 €. ISBN : 978-2-491505-00-4.

Il a levé les zones d’ombre, retraçant notamment son rôle anticonformiste durant la Grande Guerre (Védrines est le champion des « missions spéciales », à savoir la dépose et la récupération d’agents derrière les lignes ennemies, mais aussi le tuteur des débuts opérationnels de Guynemer, ou bien le concepteur d’un étrange triplan à incidence variable…), jusqu’au dernier exploit, l’« atoitissage » sur les Galeries Lafayette à peine la paix retrouvée…

Une vie trop courte mais d’une richesse incroyable est ici retracée dans le moindre détail avec talent, car l’auteur reconstitue avec justesse les situations vécues par son héros !

Jean Molveau

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jean Molveau

chez Aerobuzz.fr
Journaliste aéronautique, Jean Molveau est le rédacteur en chef d’Aviasport et du magasine Vol à Voile dont il est l’un des fondateurs (1983). Historien reconnu de l’aéronautique, il a signé 16 ouvrages. Il a rejoint Aerobuzz en 2009. Au sein de la rédaction, Jean Molveau traite plus particulièrement les sujets historiques.

3 commentaires

  • Jean-Mi

    Gros pavé en effet, très dense, que je vais dévorer sous peu maintenant qu’il est dans mes mains… J’ai hâte de découvrir en détails la vie de cet homme entier.
    Merci du tuyau Mr Molveau !

  • Valerie Dereymaeker
    Valerie Dereymaeker

    Jules Védrines et son périple jusqu’à Alexandrie via Jerusalem en 1913 motiva grandement mon voyage vers et autour de l’Afrique. J’ai immédiatement commandé cet ouvrage riche et magnifiquement documenté.
    Je n’ai pas encore eu le temps de lire mais trépigne d’impatience!
    Merci Thierry Matra pour cet ouvrage!

  • Patrick DABAS

    C’est un gros pavé, très riche et fort intéressant.
    Il est temps de dépasser l’épisode du toît des Galeries Lafayette pour voler avec ce garçon extraordinaire, toujours à la recherche d’un peu d’argent pour pouvoir voler et accomplir des exploits en France et dans de nombreux pays – Angleterre, Espagne, Amérique- rêves de tour du Monde sans oublier sa « carrière » politique dans le sud de la France. Tout cela après une enfance et des débuts plus que difficiles dans une courte vie de 38 ans .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.