Accueil » Défense » Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale

Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale

L’aéronavale commence à faire appel à une « réserve volante » pour épauler ses propres instructeurs Rafale. Une première en France…

La fin du Super Etendard Modernisé (SEM) en 2016 avec le passage à une flotte 100% Rafale, la participation à l’opération Chammal et l’engagement soutenu du porte-avions, mais aussi la fin de contrat ou la mutation de nombreux pilotes confirmés : toute ces raisons font que l’Aéronavale se retrouve aujourd’hui face à une situation difficile en matière de formation.

« Le manque de pilotes qualifiés et d’instructeurs disponibles rend particulièrement compliqué la régénération des forces sur les bases quand le...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

10 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
    Le concept « air guard » d’outre atlantique, ou bien la formule armée de l’air suisse n’ont bizarrement jamais été très développés chez nous en France, si l’on excepte la réserve active pas toujours facile à insérer dans une activité de PNT dans certains secteurs.
    (J’exclus de mon propos les SAT, activité spécifique aviation légère).
    Pourtant nombre de PNT convertis à l’aviation civile auraient aimé garder une activité operationnelle militaire à l’instar de nombre de ceux de la Sécurité Civile.

    Répondre
  • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
    Je suis actuellement pilote de réserve opérationnelle sur CN235 qui n’est pas un avion si léger que ça 😉 , nous sommes 3 dans ce cas et j’ai participé à serval , barkhane etc. Ce qui a permis de soulager un peu la pression sur les équipages d’actives .La réserve opérationnelle existe mais il est vrai, plus en état d’expérience ,que de grande échelle.

    Bien cordialement

    Répondre
  • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
    il me semble qu’il y a des réservistes dans l AA depuis pas mal d’années , notamment au 2.5 ile de France sur 2000C et B pour, entre autres la formation des jeunes pilotes sur M2000

    Répondre
  • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
    « AéroNavale ,petite boutique … » oui .
    Hier ,je me suis penché sur le numéro spécial de AetC ,Forces aériennes mondiales . Point de stats sur l’Europe , et celle des 28 …juste quelques pays …
    On arrive ,en maniant la calculette ,ou le stylo ,à
    USA : >4000 engins d’attaque
    UE : > 3000 !
    Russie > 1600 !
    Question : A quoi servent ces avions ? à se méfier les uns des autres en UE ? ; à faire fonctionner l’industrie US ? … je me demande …
    A noter le cas de la Grèce ,avec quelques centaines de zingues – au sol , mais qui avait raison de les avoir ,vu son environnement …pas trop « durable  » (Chypre ,etc ) . On aide ces amis de l’UE ?

    Répondre
  • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
    Combien y a t il de pilotes SEM et Rafale dans l’Aéronavale ?

    Répondre
  • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
    Si les armées Françaises commencent à gérer leurs ressources humaines de manière intelligente, ça doit vraiment être la crise !!!

    Répondre
  • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
    Ce n’est pas forcément une première dans les armées puisque l’armée de l’air a déjà fait appel à des réservistes pour la formation des équipages de C135.

    Répondre
    • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
      Merci pour votre précision. L’emploi d’une « réserve volante » dans la chasse reste toutefois une première à ma connaissance.
      cordialement

      Répondre
    • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
      Bonjour,
      Il existe des pilotes et NOSA reservistes à la 3e EC de Ochey.

      Répondre
    • Des réservistes sur Rafale pour l’Aéronavale
      bonjour,
      information prise, il y a effectivement eu des pilotes réservistes à Nancy mais plus aujourd’hui. Il reste en revanche des Nosa. L’armée de l’air emploie également des réservistes en école ou dans le transport. Mea culpa pour ma formulation trop restrictive dans l’article…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.