Accueil » Industrie » Airbus A350 de Qatar Airways : la vidéo qui accuse

Airbus A350 de Qatar Airways : la vidéo qui accuse

L’affaire des Airbus A350 de Qatar Airways a connu un nouveau rebondissement en fin de semaine. Après qu’Airbus a décidé d’annuler la commande de 50 A321neo passée par la compagnie qatarie, Qatar Airways a diffusé une vidéo montrant la dégradation du revêtement de ses A350.

Quelles semblent loin les « franches » accolades au moment de la signature de contrats « historiques » au salon du Bourget ou ailleurs, et encore plus loin, les somptueuses mises en scène organisées à Toulouse, à l’occasion de la livraison du premier A350-900 puis celle du premier A350-1000 dont Qatar Airways est compagnie de lancement. L’orchestre du Capitole est aux abris, la guerre de tranchées est déclenchée entre Airbus et son précieux client.

Le 21 janvier 2022, Airbus a annoncé qu’il avait annulé la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Ce qui serait intéressant de savoir, pour un béotien comme moi, c’est qui est responsable de la mise en oeuvre de la peinture (livrée ?) mais aussi du choix de cette peinture: par le client, juste la / les couleurs ou à l’inverse jusqu’au type chimique et même jusqu’au fournisseur , ou alors est_ce qu’il y a des spécifications spéciales possibles par le client sans qu’il entre dans le detail technique. Mais alors comment elles sont discutées, puis validées, et enfin vérifiées à la réception. Ca ce serait vraiement informatif et nous permettrait de juger, juste entre nous, quelle part de responsabilité incombe à chacun des deux acteurs. Ca ne changerait rien car lire et discuter cet article ne changera rien au combat des chefs. En efet quelques milliards d’euros n »est pas mon altitude de croisière, mais je pense pas la votre non plus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.