Accueil » L’avion quadriplace à hydrogène HY4 rejoint Friedrichshafen en vol

L’avion quadriplace à hydrogène HY4 rejoint Friedrichshafen en vol

L'avion HY4 est équipé d'un système de propulsion hydrogène-électrique développé par la start up allemande H2FLY. © H2FLY

L’avion HY4 fonctionnant à l’hydrogène sera l’un des nombreux centres d’attraction du salon Aero 2022 (27-30 avril 2022). Le 12 avril 2022, le quadriplace a relié en vol sa base de Stuttgart à Friedrichshafen soit 124 km au cours duquel il a logiquement réalisé plusieurs premières.

« Dans l’histoire plus que centenaire de l’aéroport, c’est la première fois qu’un avion fonctionnant à l’hydrogène atterrit ici à Friedrichshafen. Nous sommes très heureux de pouvoir ainsi jouer notre rôle dans la poursuite du développement et des essais de la propulsion hydrogène-électrique. », a déclaré Claus-Dieter Wehr, directeur général de l’aéroport de Friedrichshafen, à l’arrivée du HY4 en provenance de Stuttgart. C’est un fait, c’est une nouvelle page de l’histoire de l’aviation qu’a écrite, le 12 avril 2022, la start up allemande H2FLY, spécialisée dans le développement de piles à hydrogène pour les avions.

Au cours de ce vol entre Stuttgart et Friedrichshafen, H2FLY revendique deux records du monde dans la catégorie des avions de transport de passagers fonctionnant à l’hydrogène. Dans cette phase pionnière, peut-être serait-il plus raisonnable de parler de premières que de records. Quoi qu’il en soit, le HY4 a parcouru 77 miles soit 124 km. C’est la plus longue distance à ce jour dans cette catégorie d’aéronef. Au cours du vol, il a évolué à l’altitude de 7.000 ft, soit 2.100 m. A noter aussi que c’est la première fois qu’un tel appareil relie deux aéroports internationaux.

Il ne s’agit nullement de jouer les rabat-joie ni de gâcher la joie de Josef Kallo, cofondateur et PDG de H2FLY, qui a déclaré : « Il s’agit d’une réalisation remarquable pour H2FLY, car aucun autre avion de transport de passagers fonctionnant à l’hydrogène n’a encore volé entre deux aéroports commerciaux. Nous sommes également ravis d’avoir établi ce que nous pensons être un nouveau record mondial en atteignant une altitude de plus de 7.000 pieds avec notre avion HY4. »

Le HY4 sera présenté pour la première fois en public et sera exposé jusqu’à la fin du mois d’avril au salon Aero de Friedrichshafen (27-30 avril 2022). Jusqu’à présent, les essais du HY4 ont eu lieu exclusivement dans la zone d’essai autour de l’aéroport de Stuttgart. L’aéroport de Stuttgart est un partenaire de longue date de H2FLY et joue un rôle clé en soutenant l’entreprise avec son infrastructure.

Le HY4, avion de quatre places, a propulsion hydrogène-électrique totalise plus de 90 décollages. Il sert également de plateforme d’essai pour poursuivre le développement du système de propulsion et ainsi jeter les bases des travaux de développement d’un Dornier 328 de 40 places à propulsion hydrogène-électrique, qui sera développé conjointement avec Deutsche Aircraft d’ici 2025.

La société H2FLY a été fondée en 2015 par cinq ingénieurs du Centre aérospatial allemand de Stuttgart et de l’Université d’Ulm. Elle s’est fixée pour objectif de livrer sur le marché le premier groupe motopropulseur d’avion certifié, entièrement électrique à l’hydrogène. Le HY4, premier avion de passagers hydrogène-électrique au monde, a décollé en 2016, démontrant à la fois la faisabilité et le potentiel de cette technologie pour l’aviation du futur. « H2FLY a bouclé avec succès un important tour de table en avril 2021, sécurisant sa croissance et permettant à l’entreprise de commencer à mettre à l’échelle sa technologie et à résoudre les défis qui y sont liés. »

Gil Roy

Le DLR fait voler un quadriplace équipé d’une pile à combustible (hydrogène)

Où s’arrêtera Pipistrel ?

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.