Accueil » Netjets se projette dans l’aviation d’affaires supersonique

Netjets se projette dans l’aviation d’affaires supersonique

Aerion annonce le lancement de la production de son triréacteur supersonique AS2 en 2023. © Aerion

Le numéro un mondial de l’aviation d’affaires en propriété partagée a pris 20 options d’achat sur le triréacteur supersonique AS2 développé par Aerion. Avec Flight Safety, Netjets et Aerion ambitionnent de construire un écosystème pour rendre compatible l’aviation supersonique avec le défi environnemental. Les émissions de CO2 et surtout les nuisances sonores.

« Notre ambition est de construire un avenir où l’humanité peut voyager entre deux points quelconques de notre planète en trois heures » affirme Tom Vice, PDG d’Aerion. Evidemment dans le contexte actuel, cette déclaration pourrait presque relever de la provocation. Et pourtant, c’est sur cet objectif qu’Aerion s’est construit au cours des vingt dernières années, et qu’il donne, aujourd’hui, l’impression de se rapprocher du but. 

Certes, il faudra sans doute attendre quelques décennies de plus avant de réduire...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

6 commentaires

array(2) { [0]=> int(1509) [1]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Alain RATINAUD

    Je suis plutot perplexe qd au developpement du supersonique… mais je suis un fan d’aviation et donc en meme temps je trouve cela fascinant. J’ai enfin compris ce qu’etait des carburants de synthese, du coup mes doutes sont eclaircis (je pensais que ca ne serait pas economiquement viable a cause du petrole, mais si on place cela du point de vue des carburants de synthese, ca ouvre clairement des horizons). Dommage qu’en Europe on se laisse distancer…

    Répondre
  • Sans kero

    Répondre
  • Par humanité on parle bien des 1% qui détiennent 50% des richesses et qui convient la planète?

    Répondre
  • Le design de l’avion a fortement évolué depuis la dernière com’ ! Ou en sont les recherches de la NASA sur le boom sonique ?
    En tout cas, l’ouverture d’une zone d’essais en vol avec supersonique autorisé montre que tout le système suit ces développements et est préparé. Même si l’issue est incertaine. Ils sont fort ces ricains…

    Répondre
  • Ce projet existe depuis un certain temps (2014)…et demandera encore beaucoup de temps pour satisfaire le challenge ! N’est pas Elon Musk qui veut…

    Répondre
  • par Hugues Chomeaux

    J’aime bien la sobre distanciation de votre conclusion.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(1509) [1]=> int(9) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1509) [1]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.