Accueil » [Rétro 2020] L’aéronautique accélère sa transition énergétique

[Rétro 2020] L’aéronautique accélère sa transition énergétique
premium

La vision diffusée dans le grand public d'un transport aérien nuisible à la planète est venue s'ajouter au drame de l'arrêt des économies occidentales sous l'effet de la covid-19. L'industrie aéronautique a péché par absence de bonne communication auprès du grand public.

25.12.2020

© Airbus

2020, la transition énergétique de l'industrie aéronautique en 10 dates

Une bonne partie de l’année écoulée a mobilisé la communauté aéronautique autour de la part de l’empreinte environnementale du transport aérien. Les chiffres de synthèse datent de 2015 (GIEC) et donnent 2 % du CO2, soit 1.5% des gaz à effet de serre. Depuis de nombreuses études sont venues compléter cette valeur avec des coefficients multiplicateurs dont certains sont sérieux et d’autres beaucoup moins. Mais quelque soit la valeur retenue (entre 3 et 5%), elle est trop importante et la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gilles Rosenberger

chez Aerobuzz.fr
Gilles Rosenberger se définit comme ingénieur (Socata, Aircelle, Safran, GECI-Skylander, Thales, Airbus-Voltair), pilote (aile delta, planeur et avion monomoteur) et entrepreneur. Il a découvert la propulsion électrique avec son implication dans le projet eFAN d'Airbus. En 2018, avec 5 autres spécialistes issus de Safran, Boeing, Valeo ou, comme lui, d'Airbus, il fonde Faraday Aerospace, une start up dédiée à la propulsion électrique et hybride pour aéronefs certifiés.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.