Accueil » La Caravelle africaine

Dans ce nouvel épisode de notre série estivale de podcsats, un pilote nous embarque au Burundi, où une Caravelle avait été offerte par la France dans le cadre de la coopération technique avec l'Afrique. L'appareil servait entre autre à transporter le Président de la République, amateur de bières...

5.08.2021

Caravelle-#2-art

A la fin des années 70, la Caravelle aux couleurs de Air Burundi effectuait principalement des vols CARGO entre Nairobi au Kenya et Bujumbura pour importer des cigarettes… mais il pouvait aussi être transformé à tout moment et sur des délais très courts comme avion présidentiel… Un jeune officier pilote de ligne nous raconte son seul et unique vol avec le Président invité au Sommet de la Ligue Arabe au Caire en 1976… Dans l’urgence, il a fallu former les PNC en...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

5 commentaires

  • Jean-pierre Mar

    Merci pour cette savoureuse histoire…
    J’ai moi-même apprécié cet aéronef en Polynésie entre 1994 et 1995 pour les vols Papeete , Muru et Hao..
    Un sympathique commandant de bord que j avais connu au club nautique de Mururoa, me faisait partager les vols en place milieu..
    Quel bonheur…d admirer les atolls..et rotations et atterrissages…

  • Macé

    J’ai piloté cette Caravelle 9U BTA
    en tant que CDB détaché d’Air France pour six mois
    et suis resté d’avril 1979 à octobre 1981
    Le président du Burundi ne voulait pas me laisser partir
    mais les opérations d’Air France allaient mettre fin à l’utilisation des Caravelles
    et me voulaient sur 727 à Paris
    Ce fut une période fabuleuse au cours de laquelle ne volant que trés peu pour le président même pas assez pour notre maintien de compétence , pour nous occuper plus , avec l’aide du représentant d’Air France pour l’Afrique de l’est , et l’accord arraché au ministre des transports barundi , sous réserve qu’il en résulte un bénéfice
    j’ai pu ouvrir une ligne hebdomadaire Buja Kigali Nairobi avec correspondance à Nairobi avec la ligne Air France Tana Nairobi Paris et retour inverse 48h plus tard
    Nous assurions cette ligne avion plein de passagers dont bénéfices qui nous ont permis de poursuivre,
    comme tous les vols, à quatre
    Luc Bertrais mécano sol patron de l’équipe de trois français chargés de la maintenance de l’avion (dont la révision annuelle se faisait à Dakar )
    Chritin ancien du GLAM mécano navigant
    Garçon copilote venu du Pacifique qui fera ensuite une carrière à Air France
    Nous n’avions pas de logistique ce qui entrainait des détails insoupçonnés pour qui ne l’a vécu
    j’avais réparti les tâches
    Exemples la surveillance de l’enregistrement par Kenya Airways qui enregistrait aussi à presque la même heure un vol Sabena Nairobi Kigali et se trompait (volontairement ?)
    J’assurais le contrôle et faisais le coordo
    Le pétrole du retour se prenait à Nairobi et nous payions en $ cash
    la somme nécessaire nous était donnée par la banque du Burundi en cash avant chaque départ il fallait la cacher ; tâche du copilote etc…
    et pour nos besoins il fallait planquer nos dollars dans les chaussures pour passer la douane à l’arrivée à Nairobi
    Moments de bonheur où nous étions de service 7/7 24/24
    où nous étions à la fois les patrons et les exécutants de toutes sortes de missions

  • Jean-Mi

    Haaaa… L’afrique et l’aviation ! Vaste sujet d’histoire à raconter autour de l’arbre à palabre, et à laisser autour de l’arbre à palabre… Quand en plus on rajoute quelques présidents hauts en couleur, et des navigants hauts en caractères…. Ça devient bien savoureux…
    On bon copain mécano Air France m’en a racontée quelques-unes qui ferait tomber en coma mon responsable qualité et procédures ! Des choses marrantes, des choses moins, d’autres à faire frémir, mais toujours ça se passe bien à la fin et surtout ça fait des choses au lieu de tout bloquer…
    Merci pour ces belles histoire autour de cette Caravelle que j’aime tant…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.