Accueil » Le premier Velis Electro privé prêt à voler à Annecy

Le premier Velis Electro privé prêt à voler à Annecy
premium

Avialpes vient de faire entrer dans sa flotte un Pipistrel Velis Electro. Ce nouvel avion biplace électrique est destiné aux vols de découverte. Dans un second temps, il pourrait être intégré dans le cursus de formation des pilotes professionnels (CPL).

30.03.2021

Les partenaires d'Avialpes apposent leur logo sur la dérive du Velis Electro. En contrepartie, ils bénéficient de lots de baptêmes de l'air électrique. C'est la formule retenue par Avialpes pour boucler le financement de l'exploitation de son avion électrique. © Avialpes

« Nous survolons tous les jours les glaciers et nous voyons ce qui se passe » déclare Emmanuel Rety, cofondateur d’Avialpes. Au départ de l’aérodrome d’Annecy, les circuits touristiques dans le massif du Mont-Blanc constituent l’une des activités principales de cette entreprise créée en 2012. D’ici quelques semaines, les clients pourront découvrir les Alpes du nord à bord d’un avion électrique. Bien évidemment, avec un plafond de 12.000 ft, il n’est pas question de survoler le toit de l’Europe (15.800 ft),...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

15 commentaires

  • woodplane

    Nous allons (peut-être) enfin avoir de vrais retours d’expériences d’utilisateurs d’avions (ULM!) motorisés électriquement, donc dans la « vraie vie ».
    Ce qui n’est pas le cas, à ma connaissance, de l’utilisation de celui de la FFA!!

    • Jean-Mi

      Je suis très curieux, non pas par ironie, mais par vraie curiosité technique, d’avoir ce genre de retour « vraie vie ».
      Je n’ai toujours pas vu de retours étayé de l’expérience raid suisse-aix avec le même avion il y a déjà un bon moment… Ou alors je me souviens plus d’avoir vu passer ça, ce qui me surprend.
      Qu’on se fasse une idée sur des faits.
      Sinon, de plus en plus, nous allons être confirmés, peut être à tord, sur le fait que tout cela est du flan inutilisable en pratique…

  • Pilotaillon écolo

    Électrique veut dire vert ?
    Or le tapis est bleu, et va certainement être jeté sitôt l’image faite et les invités repartis….
    Juste pour être un peu provoquant : tout n’est manifestement aligné.
    Suggestion : il y avait une image un magnifique vélis sur pelouse bio, le Parmelan en fond de décor.

    Toutefois bravo à l’initiative, qui à n’en pas douter, facilitera les relations avec les voisins et avec la nouvelle équipe municipale, dans un contexte de taux « souvent élevé » d’aéro…. polluants sur le bassin de vie.
    Soyons vigilants car la situation à Meythet, tient en équilibre uniquement par un fil : sera-t-il électrique ? Ou la relation de voisinage continuera-t-elle à être électrique ?

    • dolfin

      Super, un avion qui ne « pollue » pas et fait moins de bruit à Annecy ! Une bonne occasion de prouver que ce qui fait râler les riverains n’est pas le bruit mais l’appât du gain sur les terrains de l’aéroport d’Annecy et les plus-values immobilières…
      Si jamais cette machine vole plus que quelques heures par an…

    • Emmanuel RETY

      Eh non la moquette sera réutilisée 😉
      Bons vols.

  • Stormy
    Stormy

     » sans subvention, l’exploitation d’un avion électrique n’est pas viable »

    donc c’est exactement comme pour les voitures….

    • Stef

      Heureusement, la Dacia Spring est arrivée !
      Partir de sa maison positive, aller à l’aérodrome pour un vol en Velis Electro, la classe, en zéro émission de CO2, l’électricité venant d’un barrage hydroélectrique du coin !

      • stanloc

        Le four de la cimenterie qui a fourni le ciment pour le béton du barrage, a utilisé quelle énergie ? et les engins de chantier qui ont permis la construction du barrage, que brûlaient-ils ? Combien d’animaux ont perdu leur habitat avec la montée des eaux ? Toute cette étendue d’eau n’a t’elle pas affecté le climat local ? ETC.

      • Pilotaillon écolo

        @Stanloc : pas de stress !
        Un calcul, approuvé par les autorités et les spécialistes (ISO-14040) permet d’intégrer l’ensemble des éléments contributifs à la consommation des ressources, de diffusion de polluants ou autres effets sur les milieux s’appelle l’ACV (analyse de cycle de vie) d’un produit, d’un service.
        Effectivement l’analyse partielle n’a pas beaucoup d’intérêt.
        De plus en plus couramment, les projets ou axes de R&D sont évalués pour leur note globale ACV.
        Le Béton = 8% des émissions de CO2, l’ACV des panneaux solaires = tps de retour énergétique de 3 ans, etc…
        Il y a fort à parier que l’ACV devienne une référence en BtoB et plus tard sera utilisée comme argumentaire de vente en BtoC (consommateur individuel).
        Les plus curieux peuvent jetez un coup d’œil sur la notion d’upcycling ou d’éco-circulaire.
        Une association très dynamique ds le secteur des Savoie : https://solucir.org/, et l’agence de promo Aura : https://www.eclaira.org/
        Tout est en marche, reste à vulgariser et merci à Gil’s team de contribuer !
        Il y a encore loin de la cuillère aux lèvres pour faire passer l’évidence d’un monde résilient, et les nouvelles générations sont à fond ! https://www.ville-amenagement-durable.org/KAYAK-ARCHITECTURE
        SVP Monsieur le libérateur de « l’aéro qui doute » (je n’ai pas dit la Redoute, encore qu’avec « l’Art Redouté » ça pourrait marcher) : Un moteur frugal et une hélice silencieuse… pour tout le monde !

      • Jean-Mi

        S’cuzez-moi, j’va faire mon chiant de service ! On passe en mode humour…
        Mr Pilotaillon, on peut avoir la version du texte dans les anglicismes débordants de joie et sans les acronymes inconnus du tout venant non-éclairé dont je fais partie sur ce sujet ?
        Parce que la, franchement, j’ai pas compris le texte, du coup… OMG !
        Ça fait « classe » et « in » votre réponse, mais du coup je me sens largué !

      • Raoul Volfoni

        L’exemple de la Dacia Spring est parfait si votre commentaire est 100% ironique. Une voiture vendue par Renault en France ou l’Etat vous verse (enfin verse a Renault ) une prime à la conversion (payée avec vos impôts donc) si vous achetez cette voiture fabriquée en ….. Chine… .
        Donc en clair, on finance avec nos impôts le fonctionnement des usines chinoises et au lieu de venir de flins ou d’ailleurs en France, (on a pas parlé de ré-industrialisation de la France ces derniers temps ? j’ai du rêver) votre Dacia , elle commence par faire plusieurs milliers de km en porte container ? ou train diesel ? pour venir de Chine a la concession Renault du coin. Bilan carbone juste pour rire ?
        Mais bon, pas de souci ne culpabilisez pas, le vendeur des voitures à vivre finira de vous convaincre que vous allez sauvez la planète en y faisant reprendre votre vieux diesel…. .
        Respect, Green Washing et jetage de l’argent du contribuable par les fenêtres en un seul bon de commande !
        Un joli cas d’école qu’on pourra étudier en rigolant encore pendant des années tant à HEC et qu’à l’ENA…
        Le Français sont des veaux disait le grand Charles … .On pourrait rajouter et c… à manger du foin en pastilles….

      • stanloc

        @Raoul Volfoni qui a écrit :
        « Donc en clair, on finance avec nos impôts le fonctionnement des usines chinoises et……. »
        Je m’insurge avec vous MAIS c’est ce qui se produit AUSSI pour 90% de vos achats aujourd’hui de produits manufacturés. Tout comme si vous achetez une Mercedes au lieu d’une Peugeot 508. C’est la conséquence d’être dépendant du commerce international. Et les français qui ne trouvent bien que ce qui est fait ailleurs sont des experts dans cette manière de faire. La chasse « au bon plan » la course aux prix les plus bas enrichissent les pays en voie de développement au détriment des pays « riches ». Des gens trouveront cela très bien ce rééquilibre des richesses au niveau de la planète mais dans ces cas la vie va être de plus en plus dure pour nous occidentaux. La perte de pouvoir d’achat est dure à supporter. Bon courage.

      • Pilotaillon

        @Jean-Mi et @Raoul Volfoni
        Juste vous inviter utiliser les liens et entrer dans les sujets.
        … Ce n’est pas en détournant le regard qu’on supprime des composants de la situation.
        Upcycling réemploi, valorisation de toute ou partie d’un objet en fin de vie, qui donne le principe d’Eco-circulaire : principe en boucle
        BtoB : vente d’une entreprise à une autre entreprise,
        BtoC vente d’une entreprise à un particulier.

      • Jean-Mi

        Merci pour les précisions…

  • b petit
    b petit

    Bougeons les lignes, bravo et bons vols , et bravo pour votre énergie, humaine et électrique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.