Accueil » [Retro 2020] L’aviation légère, un bouc-émissaire facile

[Retro 2020] L’aviation légère, un bouc-émissaire facile
premium

L'aviation de loisir n'échappe pas à « l'aviation-bashing". Les menaces qui pèsent sur les terrains d'aviation générale se font plus pressantes. Alors que l'avantage est aujourd'hui plutôt en faveur des revendications des riverains, la contre-offensive est encore timide.

23.12.2020

© Christophe Jublin / Lucas Declercq / ACSTO

10 dates qui ont marqué l'actualité de l'aviation légère en 2020

Parmi les 149 propositions formulées par les membres de la Convention citoyenne pour le climat, sept portaient sur le transport aérien. Les six propositions relatives à l'aviation commerciale n'ont pas été retenues par le gouvernement. L'unique proposition touchant "l'aviation de loisir" a quant à elle retenu son attention.

En ne reprenant pas les préconisations de la « Convention citoyenne » pour "limiter les effets néfastes de du transport aérien", le gouvernement a créé...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

21 commentaires

  • lavidurev

    Qu on se le dise , sous la pression politique mediatique et agressive d ecologistes peu scrupuleux, la suppression trop rapide de centrales nucleaires europeennes n aura fait qu inverser le phenomene de pollution. Ainsi cet arret des centrales sans une analyse prealable serieuse n aura fait qu inciter les gouvernements pris au depourvu , par manque d energie, a importer du charbon transporte par voie maritime d Amerique latine ou d ailleurs.

  • Rafale

    Et les aller retour des petits avions et helicots survolant les lotissements ou les planeurs tournant en rond sur les habitations en attente de se poser, c’est pénible, bruyant et polluant.

    • Woodplane

      Surtout les planeurs!
      Heureusement, le ridicule ne tue pas.

    • Colibri

      Et pourquoi n’iriez vous pas habiter un Buron dans le Massif Central ?
      Quelle idée vous a prise de vous installer dans le « tour de piste » d’un aérodrome installé depuis des décennies ? Ah le terrain n’était pas cher… Vous en avez eu pour votre argent, alors maintenant foutez nous la paix!

  • Colibri

    Et les jet-ski promenant des individus en mal de sensations, et les moto-neige déflorant les étendues immaculées, el les hors bord tirant des inutiles skieurs nautiques, etc., etc.
    Je n’ai pas de statistiques mais je donne ma main à couper que tous confondus, ils consomment autant voire plus que notre « petite » aviation.
    Mais il est tellement plus simple de taxer un carburant délivré sur un aérodrome que celui vendu par les super marchés…

  • stanloc

    Question aux détracteurs de l’aviation de loisir :
    Avez-vous vu les photos des camions qui attendent de traverser la Manche ?
    Vous avez là une INFIME partie du véritable fléau que notre société a engendré. Voilà qui pollue la planète . Vous vous trompez de cible en vous attaquant (c’est moins risqué pour vos abattis) aux pilotes d’avions de tourisme.

  • Pilotaillon, dubitatif

    Même si je regrette cette situation, je comprends les enjeux des défenseurs du climat.
    Je comprends surtout que certain récupérateurs en font un sujet personnel avec l’idée (j’imagine n’étant pas à leur place) de s’en servir pour exister dans leur communauté ou pour une bonne action en prenant le premier bouc émissaire qui passe : ils profitent de la bonne occase car c’est facile pour eux, il ne rencontrent aucune résistance.
    Seules quelques personnes tiennent à bout de bras la conservation des plateformes, des activité associatives… On s’indigne, on bougonne, tout au plus.
    Je ne suis pas dans le secret des Dieux, (je serais heureux de me tromper) mais je ne vois nul part de sursaut, d’actions prévues pour s’adapter, pour enfin prendre les devants.
    C’est le XXème article qui évoque nos traces sonores et carbonées, le ressenti de nos voisins, et à l’aulne de dieu sait (désolé il ne reste que lui dans mon esprit) quel nouvel argument va être brandi pour se défausser. Cela traduit qu’on entend pas !
    Merci Fabrice d’en remettre une couche : Nous sommes entrain de nous faire défoncer, et il est l’heure d’agir !
    Ne soyons plus le 1er bouc émissaire en devenant moins discret, ouvert à l’accueil de tous, sachons exposer les valeurs qui sous-tendent l’activité et développons des solutions pour atténuer le bruit et la consommation. Nous portons un des rêves les plus absolus, voler. Doit-on mettre nos Jojo et DR à la casse comme le 380 ? (Message de réveil pour les Anciens)
    C’est le prix à payer pour la continuité de l’activité, pour léguer à nos enfants une France, nation aéronautique pas seulement professionnelle.

  • Arnaud

    A Montpellier et sur tout le bord de mer de l herault la croissance incessantes et totalement incontrôlée de pollution sonore des écoles de formation à complètement détruit notre cadre de vie. La dgac qui est censée encadrer les nuissances et de loin avec son ecole enac le plus gros pollueur de la region avec ces bi moteur ultra bruyant à l avgaz qui consomment 120 litres à l heure et qui bien sur ne sont pas classé calipso comme tout le parc enac. L état n encadre pas du tout la pollution sonore de l aviation légère et est en train de nous transformé en anti avion par son manque totale de législation. Ras le bol des avions au moteur qui hurlent qui passent du matin jusqu’au soir .

    • tigrou

      De quels avions parlez vous?
      Les da42? Ou les quelques baron qui restent.
      Il me semble qu’en ce qui concerne Montpellier, les vols bruyants liés à la formation sont en chute libre comparaît aux années 70-80 ou 90.
      Les da42 ne sont pas des foudres de guerre côté formation, mais en signature sonore cest une réelle avancée.
      Je serai curieux de savoir sur quoi vous basée vos arguments d’augmentation sonore des nuisances.
      Bien cordialement.

  • B 707

    Depuis le temps il aurait peut-être été possible d’équiper les avions de tourisme de silencieux car malgre tout ils arrosent bien de plus moteurs refroidissements air égal bruit non assourdi ..Enfin ce que je dis…

  • Jourdan

    Marre d entendre vos coucous au dessus de nos tetes

    • Guynemer13

      Cher Monsieur vous venez de gagner au loto, une place vous est réservée sur le prochain vol SpaceX, sans retour, bon voyage dans l’espace, ou personne ne vous entendra crier…

    • woodplane

      Marre d’entendre vos tondeuses le week-end
      Marre de respirer les gaz d’échappement de votre vieux diésel
      Marre de sentir les odeurs poisseuses de votre barbecue tout l’été
      Marre de voir gaspiller de l’eau potable pour remplir votre piscine
      Marre d’être réveillé toutes les nuits par les scooters à échappements libres
      Marre de voir des terres arables goudronnées pour des hypermarchés
      Marre des intolérants, des « anti-tout », des frustrés, ….
      Marre de…..

      • stanloc

        C’est bien vrai ça !
        Il faut interdire dès janvier 2021 la vente et l’utilisation sous peine d’amendes lourdes de tondeuses à gazon et autres appareils du jardinier équipés de moteurs thermiques. Si nos avions doivent en être équipés il faut aussi que tous ces engins soient équipés de moteurs électriques.

      • Fbs

        Et surtout marre de tous les cons qui n’ont pas d’autre but dans la vie que d’empêcher les autres de la vivre…

    • Deschamps

      Dit-il est avant de prendre l’avion pour partir en vacances, ou rester des heures dans les embouteillages, ou encore passer sa tondeuse… le français moyen dans toute sa splendeur… qui faute de moyen ou par facilité a peut-être aussi acheté son appartement ou sa maison a côté d’un aérodrome qui était la bien avant lui… mais comme il ne sait pas ce qu’il veut ou a oublié avant d’acheter que sur un aérodrome il y a des avions, il peste tout ses dimanches contre ceux qu’il accuse de son choix inconsidéré…bref il gueule contre lui même… et après tout la dictature commence par soi même, car il a oublié que c’est l’aviation qui reste la plus belle aventure humaine !

      • Philippe

        Et vous avez oublié les souffleurs à feuilles. J en peux plus de ces trucs.
        C est crade dans les maisons de la majorité des francais. Par contre dès qu ils ont 2 feuilles mortes sur leur pelouse, ca souffle.

      • Claude DUVIVIER

        Parfait exemple de l aérodrome de Thionville sur lequel j ai passé mes plus belles heures d adolescent au commande d un bijave puis d autres après.
        Pas d alcool,pas à errer dans les rues à « foutre » le b….l etc etc.une partie de ma vie à disparue avec sa disparition.activité de riches soit disant mais combien dépense un couple qui fume un paquet chacun de cigarettes!

  • patrico

    « Limiter les effets néfastes du transport aérien ! » Tout est dit par le monde écolo qui impose sa loi en dehors de toutes considérations, qu’elles soient économiques, industrielles, de loisirs et même (et oui) stratégiques pour notre pays! Les terrains d aviations sont dangereux ! Demain ce seront les ports de plaisances ! Mais on va ou ?
    Alors que demain et non aprés demain les aérodromes auront toutes leurs places comme jamais avec les nouveaux et nombreux aircrafts qui vont révolutionner magnifiquement les déplacements aériens ! Civils mais Militaires aussi ! Alors on ce dirige vers des appréciations de décisions intello, vraiment à côté de la plaque, pardon piste.
    Merci

  • JYP Air

    Je voudrais juste signaler qu’on connaît le Pb depuis le rapport du sénateur Parmantier sur l’aviation légère de 1982 et qu’on a travaillé sur ces problématiques depuis en proposant un aéronef tentant de répondre à divers pb que vous soulignez : utilisation du kérosène à la place de l’AVGAS, moins de consommation et moins de taxes, moteur interne pour moins de bruit. Cependant,quand on en vient à la mise en oeuvre il n’y a plus personne pour nous aider. Les belles paroles ou intentions, ne suffisent pas. Ce n’est pas nous qui avons un problème…
    CQFD

  • PHILIPPE BOUTIN
    PHILIPPE BOUTIN

    Merci de cet article bien argumenté, qui repositionne la place de notre activité aérienne au centre de la vie collective et citoyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.