Accueil » Elektropostal loue 2 avions électriques auprès de Green Aerolease

Elektropostal loue 2 avions électriques auprès de Green Aerolease

Green Aerolease et Elektropostal s'associent pour la promotion de l'aviation électrique. © Pipistrel

Le loueur Green Aerolease dévoile son premier client pour ses avions électriques Pipistrel Velis Electro. Il s’agit de l’association Elektropostal qui prépare son premier raid aérien transméditerranéen pour avions électriques.

En juin 2021, Green Aerolease livrera à Elektropostal deux Velis Electro. Basés à Aix-les-Milles, ils font l’objet d’un contrat de location de trois ans. Ils prendront part au rallye aérien que prépare pour 2021 l’association Elektropostal entre la Suisse et Casablanca (Maroc), via Aix-en-Provence. L’itinéraire passe par le sud de la France et l’Espagne pour aboutir au Maroc, où le rallye prévoit d’arriver fin septembre 2021. « Le voyage comportera soixante étapes, chacune d’une durée maximale d’une heure, ce qui...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

6 commentaires

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bon, c’est un fait établi, l’avion électrique on sait que ça marche, mais on sait aussi que c’est (très) loin d’être abouti : il y a plein de machines et de démonstrations qui le prouvent.
    Par conséquence, s’agissant de l’expédition Suisse-Casa, je ne suis pas sûr qu’il faille y chercher une quelconque prouesse technique. Voire même, durée et longueur des étapes porteraient plutôt les spectateurs plus ou moins concernés par les projets techno-aéronautiques à sourire… J’y vois plutôt une aventure entre potes, qui sort (un peu) des sentiers battus des rallyes raids habituels, et qui permettra d’alimenter un blog ou un forum. Ça leur fera des bons souvenirs, et c’est très bien comme ça 🙂

    Répondre
  • Je viens de regarder sur une carte : Lausanne vers Casablanca, c’est en gros 2400/2500 kilomètres. Si on divise par 60 étapes, ça fait en moyennes 40 à 42km par étape ?
    J’ai changé les piles de la calculette, ça donne le même résultat…
    Sérieux ? Des étapes de 40km en 50 minutes ?
    Y’a une erreur quelques part… Soit dans l’annonce, soit dans le projet. Il ne va même pas y avoir assez d’aérodromes pour les accueillir…

    Répondre
    • Peut être est-ce pour l’allet et retour, ce qui ferai 85 km par étape.
      En considérant les divers temps perdus, roulage, clairances, imprévus météo et divers, cela laisse une marge prudente de sécurité de 50% par rapport a l’autonomie des batteries !
      J’espère que c’est bien cela, sinon il faut être Vert jusqu’au bout et y aller à vélo.

      Répondre
  • 60 étapes ? Pour moi cela ne démontrera qu’une chose c’est que cet avion n’est pas fait pour voyager. En final, donc, c’est une démonstration du fait qu’il faut encore attendre avant d’envisager de le faire.

    Répondre
  • Il est très beau, comme l’a dit Marcel Dassault : s’il est beau il volera bien !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(29) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.