Accueil » Aviation Générale – brèves » L’aéro-club Hispano-Suiza dit non au coavionnage

L’aéro-club Hispano-Suiza dit non au coavionnage

Le plus important aéro-club de France (32 avions, 500 membres et 8.000 heures de vol) a décidé d’interdire à ses membres le coavionnage. Bien que l’EASA (Agence Européenne de Sécurité Aérienne) ait décrété par dérogation que cette pratique était légale (article 6 de la réglementation 965/2012 de l’UE), l’aéro-club Hispano-Suiza a choisi, à l’unanimité, en assemblée générale tenue le 28 novembre 2015, «de proscrire la pratique du coavionnage avec ses avions, par ses pilotes adhérents, au sein de ses structures ».

Pour justifier cette décision, le président Bernard Choix a expliqué que l’association n’était pas en mesure de garantir la sécurité de passagers non conscients des différences existant avec le transport public. « Nous ne sommes pas assurés pour cette activité, les règles fiscales nous l’interdisent et les dirigeants du club ne sont pas prêts à assumer une telle responsabilité », a-t-il expliqué.

17 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Sur Facebook

Sur Twitter