Accueil » Aviation Générale – brèves » Tracey Curtis-Taylor sur les traces d’Amy Johnson

Tracey Curtis-Taylor sur les traces d’Amy Johnson

La britannique Tracey Curtis-Taylor a réussi son pari de relier la Grande-Bretagne à l’Australie, en suivant l’itinéraire emprunté par Amy Johnson, en 1930. Elle a posé son Boeing Stearman à Darwin, le 1er janvier 2016 au terme d’un vol de 8.000 miles débuté le 1er octobre 2015. L’anglaise de 53 ans n’en est pas à son premier vol commémoratif puisqu’en 2013, en mémoire de Mary Heath, elle est allée du Cap (Afrique du Sud) à Goodwood (Grande-Bretagne), également avec son Stearman, en deux mois et 38 escales.
Tracey Curtis-Taylor, pilote au long cours

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Sur Facebook

Sur Twitter