Accueil » Lyon vu du ciel

Lyon vu du ciel

Ce n’est pas un hasard si Lyon est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Le photographe Patrice Blot propose de prendre de la hauteur pour découvrir cette ville située au confluent du Rhône et de la Saône, qui mérite son classement.

14.06.2018

Lyon, au confluent du Rhône et de la Saône. © Patrice Blot / HC Editions

Effectivement, il faut s’élever pour appréhender Lyon. La colline de la Croix-Rousse comme celle de Fourvière offrent toutes deux des points de vue privilégiés pour admirer les toits du vieux Lyon, la place Bellecour où Antoine de Saint-Exupéry a vu le jour, au cœur de la presqu’île, le parc de la Tête d’or et au-delà les quartiers modernes de la Part-Dieu et de Confluence.

Lyon vu du ciel. Par Patrice Blot. HC Editions. 29 x 29 cm. 100 photos. 144 pages. 28,50 €. ISBN 9782357203518

Parce qu’il est spécialisé dans la photo aérienne, et que Lyon est une ville de caractère, Patrice Blot à embarqué à bord d’un monomoteur à aile haute C-172.

Avant, le photographe a du surmonter une suite d’obstacles administratifs pour obtenir toutes les autorisations. Un créneau de 10 jours seulement lui a été accordé. « Dès le deuxième jour, la météo a annoncé du grand beau temps.« , explique-t-il. « nous nous sommes précipités dans la voiture pour dormir la veille au soir près de l’aérodrome de Lyon St Exupéry et pouvoir décoller à 7h du matin par de belles lumières. Au matin un épais brouillard recouvrait Lyon ! Il a fallu attendre 9h30 pour décoller et effectuer sur chacun des 77 points prévus pour le livre des 360 degrés avec le Cessna. »

Une fois posé, les photos ont été analysées, notamment en fonction de la lumière. « Le parc de la Tête d’Or est beaucoup plus beau à contre jour en éclairage d’après-midi comme sur le livre. Nous avons redécollé de 17h à 18h30 pour effectuer toutes les prises de vues dont la lumière nous semblait meilleure l’après-midi. »

Au total plus de 1.200 photos aériennes en très  haute définition (36 millions de pixels) ont été prises sur les 77 points de la ville en 3h40 de vol. « C’est un des plus gros et plus fatiguant vol de ma carrière, mais je pense que le résultat est à la hauteur.« , reconnaît Patrice Blot.

Gil Roy

 

Commandez le livre Lyon vu du ciel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.