Accueil » La FAA met Boeing à l’amende

La FAA met Boeing à l’amende

L’administration fédérale de l’aviation (FAA) américaine inflige une amende 19,7 millions de dollars à Boeing, accusé d’avoir installé des afficheurs tête haute (HUD ou Head Up Display) dans 791 Boeing 737 NG et MAX.

9.03.2020

Exemple de HUD sur un Boeing 737 MAX. © Boeing

Rien ne va plus entre Boeing et la FAA qui a annoncé, le 6 mars 2020 qu’elle allait infliger une amende de 19,7 M$ au constructeur américain pour avoir installé dans le cockpit de ses avions des équipements non certifiés par rapport aux capteurs de l’avion. Boeing à 30 jours pour payer ou contester.

L’équipement en cause est un afficheur tête haute fourni par Rockwell Collins. Il a été installé entre juin 2015 et mars 2019, sur 618 Boeing 737 NG et 173 Boeing 737 MAX. Boeing n’aurait pas vérifié la compatibilité du HUD avec les capteurs montés sur l’avion. La FAA non plus. A cette époque toute récente encore, le constructeur et son administration de tutelle travaillaient en toute confiance. Aujourd’hui, le divorce est apparemment consommé.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

5 commentaires

  • EBERHARD

    Boeing va-t-il être tenu de remplacer tous ces équipements sur les aéronefs déjà fabriqués et cela nécessitera-t-il une nouvelle procédure de certification?

  • Bon Vol 87

    Lol! La NSA pourrait infliger une amende à la FAA pour avoir laisser faire sans réels contrôles et par conséquent mettre en danger la sécurité de millers d’Américains, sans parler du reste du monde…

  • Germain ZAMORA

    Oui, mais toutes les deux ont leur part de responsabilité, dans le  »clash » du 737 MAX. Qui va sanctionner la FAA ?????

  • Robert Le Borgne
    Bob

    La FAA est furieuse de s’être complaisamment reposée sur Boeing … Et d’avoir été roulée et discréditée.
    Infliger une telle amende à une entreprise à l’agonie n’est pas très fair play

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.