Accueil » Culture Aéro » Tous des V.I.P ! » Frédéric LERT

Frédéric LERT

Aerobuzz.fr – Vous souvenez-vous de votre baptême de l’air ?
Frédéric Lert – J’aime me souvenir de mon premier vol en hélicoptère, à bord d’une Alouette 3 de la South African Air Force. Le balancement au lancement du rotor, les sièges en tube et toile, la rusticité de l’appareil, tout m’avait fait penser à une 2CV. J’étais à la maison !

Quel est pour vous la plus belle machine volante ?
Celle que j’ai le bonheur de photographier en vol, dans son élément. Avoir à portée de main une machine qui se tient toute seule en l’air, cela semble toujours miraculeux…

Si vous étiez un aéronef, lequel seriez-vous ?
Un Hugues 500, la quintessence de l’hélicoptère.

Quel est votre livre aéronautique de référence ?
Pour la peine en voilà deux : « L’avion du blanc » de Jean Claude Brouillet, « Chickenhawk » de Robert Mason.

Quelle est votre dernière lecture que vous recommanderiez ?
Capitaine Hornblower, de Cecil S Forester. Une suite de dix livres publiés en Grande-Bretagne entre 1937 et 1962, aujourd’hui traduits et rassemblés dans deux volumes de la collection Omnibus. Avec les aventures de ce marin britannique à l’époque des guerres napoléoniennes, on prend conscience que la marine à voile de la fin du 18ème siècle était aussi technique que l’aéronautique peut l’être aujourd’hui. Et cela dans tous les domaines : moyens de navigation, de communication, armement, choix des matériaux, techniques de construction, maintenance, gestion des équipages etc. Tout était finement pensé. Ils avaient oublié d’être bêtes les anciens…

Quel est votre film aéronautique préféré ?
« Nimitz retour vers l’enfer ». Des F-14 qui se paient des Zéro quelques heures avant Pearl Harbor, trop forts les Américains !…

Quelle chanson ou quelle musique évoque le mieux l’aviation selon vous ?
La danse des canards (ode au Rafale…)

Quels sont pour vous le plus grand aviateur et la plus grande aviatrice ?
Désigner « le plus grand » est un peu vain… Je garde le souvenir ému de rencontres avec des personnalités exceptionnelles et aujourd’hui disparues, comme Robin Olds ou Jean Sarrail.

Quel exploit aéronautique auriez-vous aimé réaliser ?
L’amerrissage de l’A320 d’US Airways sur l’Hudson.

Ce ne sont plus les aviateurs que les foules accueillent à leur arrivée sur les aéroports, mais les footballeurs. Qu’est ce que cela évoque pour vous ?
Mon cher Gil, je n’aime pas cette question, elle est posée de traviole ! Si l’on est bien d’accord que les pousseurs de baballes ne méritent pas la publicité qui leur est faite, il n’en demeure pas moins que les aviateurs ayant réalisé des choses exceptionnelles sont aussi régulièrement célébrés.

Qu’auriez-vous conseillé à Icare ?
Dénoncer ses parents à la DASS, prendre un boulot tranquille de fonctionnaire crétois et pratiquer la plongée sous-marine.

Quel est le plus grand événement ou exploit aéronautique de ces dernières années ?
La sortie de Voyager du système solaire. Un exploit immense pour l’homme mais d’une insignifiance totale à l’échelle de l’univers. On est peu de chose ma bonne dame…

Vous est-il arrivé de regretter d’avoir pris l’avion ?
Les vols en bétaillère sont parfois de grands moments de solitude…

Qu’évoque pour vous un aéroport ?
La bétise crasse de certains contrôles. Depuis que j’ai vu des militaires passer sous le portique et se faire contrôler par des agents de sécurité de Roissy, alors qu’ils embarquaient dans un Airbus de l’armée de l’Air à destination de Kaboul, j’ai perdu l’envie d’enlever mes chaussures avant de prendre l’avion…

Qui ou quoi vous a amené à l’aéronautique ?
Sans doute mon instituteur en classe de CE2, qui m’avait acheté le livre « Tout sur les avions », sur ses deniers, pour me récompenser. Gloire à M. Gensel, de l’école de la République à St Rémy de Provence.

De quoi êtes vous le plus fier dans votre carrière ?
Publier sur Aerobuzz, sans l’ombre d’un doute

Quelle autre activité auriez-vous pu faire, ou aimé faire ?
Dictateur, même le temps d’un CDD

A propos de martin

Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Sur Facebook

Sur Twitter