Accueil » Les forces aériennes russes se musclent

Les forces aériennes russes se musclent
premium
libre

Les stratèges russes ont tiré les leçons des derniers conflits impliquant les membres de l’Otan pour moderniser leurs forces aériennes. Désormais pour Moscou il est temps de doper les capacités en matière de combat aérien, de frappes air-surface, de détection lointaine et de guerre électronique, explications.

25.07.2018

Comme le Su-57, le Su-35 sera doté de missiles R37M pour détruire les avions de renseignement et de guet aérien avancé adverse, clés des opérations de l’Otan. © RAC

C’est bien connu, les russes ont toujours eu du pétrole et des idées mais pas beaucoup d’argent. Il n’empêche, la nécessité de faire vivre un complexe militaro industriel important, en passe d’achever sa réorganisation, et la volonté de peser sur la scène internationale justifient les initiatives en cours pour doper les capacités militaires russes, quitte à faire du neuf avec du vieux.

Un nouveau programme d’avion de brouillage avancé

Ainsi, après avoir remis en service de vieux avions de guerre électronique IL-22PP avec des moyens de brouillage améliorés, le Kremlin annonce le lancement, probablement sur base d’un biréacteur Tu-214 ou d’un quadrimoteur IL-76, d’un avion de brouillage avancé. Cet appareil aura pour mission de neutraliser les capacités des avions de guet aérien et surtout les satellites militaires adverses, au premier rang desquels les GPS et les relais de transmission.

Mais les efforts ne s’arrêtent pas là.

En matière de frappe air-surface, le bon vieux MiG-31, hérité de l’union soviétique reçoit un missile hypersonique dérivé du sol-sol balistique Iskander et désigné dans sa version aéroportée Kinzhal (« le poignard »). Cette arme, manoeuvrante, capable de frapper à longue distance et à très haute vitesse (on parle de plus de 6000 km/h) est destinée à neutraliser des cibles militaires fortement défendues telles que des porte-avions, des bases de missiles ou des centres de commandement.

Missiles air-air très longue portée Vympel R37M

Enfin, les VKS (forces aériennes et spatiales russes) vont doter les avions de combat MIG-31M, SU-30, SU-35 et SU-57 de missiles air-air très longue portée Vympel R37M (M pour modernisés).

Ces missiles sont des dérivés des anciens R37 qui équipent depuis le milieu des années 80 les MIG-31 Foxhound. Ces engins imposants de 4 mètres de long pour une masse de 600 kg environ sont conçus pour détruire les avions radar Awacs et les appareils de guerre électronique tels que les EP-3 Orion, les RC-135 Rivet Joint, ou encore les avions de patrouille maritime et les appareils de ravitaillement en vol.

Ils disposent de plusieurs atouts. Outre une charge militaire de 60 kg, ils affichent une portée supérieure à 300 km. Une portée qui devrait mettre l’avion tireur à distance de sécurité des éventuels avions d’escorte de ces outils militaires à forte valeur ajoutée, indispensables au combat moderne. Sous sa coiffe se trouve un autodirecteur radar amélioré qui affiche une meilleure portée de détection et une résistance au brouillage accrue.

Son mode de guidage après le tir comprend plusieurs phases, on parle de guidage inertiel, semi-actif puis actif. Cela signifie qu’il commence son vol avec pour seules références les coordonnées fournies par le système d’arme de l’avion tireur, pendant le vol il reçoit une mise à jour par liaison radio envoyée par le même avion tireur avant, en fin de parcours, d’allumer son autodirecteur à radar actif. Selon les russes, à partir de cet instant, le missile qui fend l’air à Mach 6 environ est parfaitement autonome se comporte comme un mini avion de combat sans pilote, jusqu’à la destruction de la cible.

A l’heure ou de nombreux pays européens hésitent entre indépendance stratégique ou parapluie américain, la Russie joue la carte de l’indépendance face à une alliance atlantique très présente à ses portes et une Chine qui a de plus en plus de mal à cacher ses ambitions.

Aerobuzz.fr

A propos de Aerobuzz

chez Aerobuzz.fr
Actualité aéronautique, transport aérien, aviation générale, défense, industrie, drones, hélicoptères, emploi, agenda.. Tout est sur Aérobuzz.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.