Accueil » Un démonstrateur pour le futur Tempest britannique

Un démonstrateur pour le futur Tempest britannique

Huit ans avaient séparé la mise en vol du démonstrateur British Aerospace EAP en 1986 du premier vol de l’Eurofighter en 1994. Ce calendrier sera-t-il dupliqué entre 2027 et 2035 pour le programme Tempest ? © BAE Systems

L’annonce a été faite par BAE Systems dans les premières heures du salon de Farnborough (18-22 juillet 2022) : le démonstrateur du futur Tempest devrait prendre l’air d'ici 2027.

BAE Systems sera leader de ce projet qui devrait permettre de poser les bonnes questions et d’apporter les bonnes réponses dans le développement ultérieur du Tempest, ce futur avion de combat de nouvelle génération. C’est un signe fort de la volonté britannique d’aller de l’avant dans un projet mené conjointement avec l’Italie et la Suède, auquel pourrait s’associer le Japon, et qui mobilise également dans un « Team Tempest » Leonardo UK, Rolls Royce et MBDA UK.

La Grande-Bretagne se donne ainsi les moyens de tenir un calendrier qui prévoit d’ores et déjà une entrée en service en 2035 pour le futur Tempest. Quatre ans après le lancement officiel de ce projet, c’est un signe fort qui vient de l’autre côté de la Manche. Si l’histoire du Rafale et de l’Eurofighter devait se répéter, Dassault ne devrait pas tarder à lancer son propre démonstrateur. On l’espère du moins…

Frédéric Lert

Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.