Accueil » Colette en ballon.

Colette en ballon.

Colette aimait le ciel. Une escapade en aéroplane, un vol de prestige à bord d'un dirigeable étaient pour elle l'occasion de mettre en mots des expériences enrichissantes et d'assouvir sa curiosité. Grâce à elle, la conquête de l'air occupe une place de choix dans la littérature. Dans "Là-haut", l'extrait que lit Gérard Maoui, Colette rend compte de son vol à bord du dirigeable Clément-Bayard n°4, le 13 juin 1912.
24.04.2021

La collection de podcast d'Aerobuzz. Chaque samedi à partir de 17h30, un nouvel épisode. © Aerobuzz.fr.

Commander le livre Colette : Oeuvres, tome 2...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

array(3) { [0]=> int(31) [1]=> int(4585) [2]=> int(5294) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

  • MIKE

    Cette rurale à l’accent bourguignon a tout dit d’un mot : il y a deux races, ceux d’en bas et nous ! …. voila qui pourrait être affiché à l’entrée des aéroclubs et autres lieux des amoureux de l’Air …..
    qui aurait cru cela de cette paysanne ?

    Une découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(3) { [0]=> int(31) [1]=> int(4585) [2]=> int(5294) } array(0) { }

array(3) { [0]=> int(31) [1]=> int(4585) [2]=> int(5294) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.