Accueil » Francis Massé : « L’UTA est un pari sur le moyen-long terme. »

Francis Massé : « L’UTA est un pari sur le moyen-long terme. »

Pour Francis Massé, l'Université du transport aérien (UTA) est "un moyen pour renforcer la cohésion et la cohérence opérationnelle de l'écosystème" du transport aérien. © Aerobuzz.fr

En 2017, l’Ecole nationale d’aviation civile (ENAC) a lancé l’Université du transport aérien (UTA), un cycle de formation professionnelle supérieure, ouvert à des stagiaires qui sont des professionnels de la filière aéronautique, des managers, des cadres, des directeurs de programmes, des chefs de bureaux de l’administration… L’idée portée par Francis Massé, ancien secrétaire général de la DGAC et actuel responsable pédagogique de l’UTA, est de décloisonner l’écosystème pour lui permettre de faire face aux nombreux défis qu’il doit relever.

Le transport aérien a son université. Elle a vu le jour en 2017. « Il s’agit d’un cycle de formation professionnelle supérieure portée par l’ENAC, ouvert à des stagiaires qui sont des professionnels de la filière aéronautique, des managers, des cadres, des directeurs de programmes, des chefs de bureaux de l’administration… », explique Francis Massé, directeur pédagogique Université du Transport Aérien à l’ENAC (Ecole nationale d’aviation civile). C’est cet ancien secrétaire général de la DGAC (Direction générale de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(4) { [0]=> int(13) [1]=> int(5295) [2]=> int(4585) [3]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(4) { [0]=> int(13) [1]=> int(5295) [2]=> int(4585) [3]=> int(3) } array(0) { }

array(4) { [0]=> int(13) [1]=> int(5295) [2]=> int(4585) [3]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.