Accueil » Le BEA a fait parler la première des deux boîtes noires du 737 MAX d’Ethiopian Airlines

Le BEA a fait parler la première des deux boîtes noires du 737 MAX d’Ethiopian Airlines

La mission confiée par l'Ethiopie au BEA de téléchargement des deux enregistreurs de vol du Boeing 737 MAX d'Ethiopian Airlines, confirme le niveau d'expertise et d'indépendance du bureau d'enquête français, reconnu internationalement. © BEA

Le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) a réussi à télécharger les données contenues dans l’enregistreur des conversations (CVR) du Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopoan Airlines qui s’est écrasé le 10 mars 2019 près d’Addis Abeba. Les données ont aussitôt été transmises aux enquêteurs éthiopiens. [Mise à jour]

Le samedi 16 mars 2019, en fin d’après-midi, le BEA a annoncé que les données contenues dans le CVR (Cockpit Voice Recorder) du 737 MAX 8 (ET-AVJ) d’Ethiopian Airlines avaient été téléchargées avec succès et qu’elles avaient été transmises à l’équipe d’enquête éthiopienne. Le BEA précise qu’il n’a pas écouté les fichiers audio.

Un 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines s’écrase peu après son décollage d’Addis Abeba