Accueil » Transport Aérien » Notre-Dame-des-Landes : l’Etat annonce un référendum restreint

Notre-Dame-des-Landes : l’Etat annonce un référendum restreint

Le référendum sur le projet controversé de construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, annoncé par le Président de la République, en février dernier, sera organisé en juin prochain, uniquement dans le département de la Loire-Atlantique, a déclaré le Premier ministre, mardi 15 mars. Le débat est relancé.

C’est à l’occasion d’une interview sur RMC où il balayait les sujets d’actualité, que le Premier ministre a précisé que le référendum sur le transfert de l’actuel aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes aurait lieu en juin 2016. Le Président de la République avait lancé l’idée de cette consultation publique, en février dernier, lors du remaniement ministériel. Manuel Valls commence donc à en définir les modalités.

Outre la date, le Premier ministre a brièvement expliqué que seuls les habitants du département de Loire-Atlantique seraient consultés, « parce que c’est », selon lui, « le département le plus concerné par les impacts écologiques et économiques de ce projet, et parce que l’enquête publique a eu lieu sur le département et parce qu’il faut faire simple ». Est-il encore possible de « faire simple » ?

Surement pas en partant une nouvelle fois sur de mauvaises bases. L’un des arguments de l’Etat pour justifier le déménagement de l’aéroport de Nantes a toujours été de vouloir doter l’ouest de la France d’un grand équipement aéroportuaire. L’idée était de regrouper le trafic de Nantes et de Rennes, à Notre-Dame-des-Landes, d’où le nom officiel d’aéroport du Grand Ouest. Délimité le périmètre du référendum en le calquant sur celui de l’enquête d’utilité publique tant controversée, n’est-ce pas s’enfoncer un peu plus encore dans une voie sans issue ?

Croire que le référendum permettra de clore le débat sur l’utilité de Notre-Dame-des-Landes et de mettre fin à 40 ans de polémique sur la nécessité de transférer Nantes-Atlantique, est une illusion. Ce n’est évidemment pas par un « oui » ou un « non » que sera tranché un dossier qui divise, depuis le début des années 70, un pays tout entier.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

26 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Sur Facebook

Sur Twitter

Accueil » Transport Aérien » Notre-Dame-des-Landes : l’Etat annonce un référendum restreint

Notre-Dame-des-Landes : l’Etat annonce un référendum

Le président de la République a annoncé, le 11 février 2016, qu’un référendum serait organisé à propos du projet d’aéroport Notre-Dame-des-Landes. La population concernée sera amenée à se prononcer avant l’automne 2016, c’est-à-dire avant le début prévu des travaux. Si le « oui » l’emporte, « tout le monde devra accepter » a déclaré François Hollande. Si c’est le « non », « l’Etat devra en tirer les conséquences ».

15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *