Accueil » Rémi Jouty : « 2019, une année paradoxale pour la sécurité de l’aviation civile »

Rémi Jouty : « 2019, une année paradoxale pour la sécurité de l’aviation civile »

La publication du rapport annuel du BEA (Bureau d’enquêtes et d’analyses) est l’occasion de revenir, avec le Rémi Jouty, directeur du BEA, sur une année 2019 parmi les plus sûres. Elle a été néanmoins marquée par des événements qui ont défrayé la chronique, à commencer par l’accident du Boeing 737MAX d’Ethiopian Airlines.

29.05.2020

Alors qu'une équipe d'enquêteurs du BEA est au Pakistan suite à l'accident de l'A320 de PIA, Remi Jouty, le directeur du BEA, revient sur les temps forts de 2019. © Aerobuzz.fr

2019 a été l’une des trois meilleures années en termes de sécurité aérienne. Elle a toutefois été marquée par le deuxième accident d’un Boeing 737MAX avec toutes les conséquences que nous connaissons pour la flotte mondiale de 737MAX et pour Boeing. Consciente des enjeux, l’Éthiopie a confié au BEA l’enquête. A cette occasion, celui-ci a utilisé Twitter afin de communiquer au nom des autorités éthiopiennes sur le déroulement des opérations techniques se déroulant dans son laboratoire....

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.