Accueil » Début des essais en vol du Cassio, le futur avion hybride VoltAero

Début des essais en vol du Cassio, le futur avion hybride VoltAero

Première phase d'essais en vol concluante pour le moteur électrique Engineus 45 de Safran sur le Cassio 1 de VoltAero. © VoltAero

La première phase des essais en vol qui vient de s’achever à Royan-Médis a permis au cours d’une quarantaine de vol de valider le montage des deux moteurs électriques Engineus de Safran montés sur pylône.

C’est une première pour VoltAero, mais c’est aussi une première pour Safran Electrical & Power. C’est en effet la première fois que le nouveau moteur électrique Engineus 45 de Safran propulse un avion avec une personne à bord, en l’occurrence, Didier Esteyne, pilote d’essais et directeur technique de VoltAero.

Cette phase d’essais en vol qui s’est terminée il y a quelques jours et qui a totalisé 25 heures de vol en une quarantaine de vols était destinée à valider le...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(2) { [0]=> int(29) [1]=> int(4474) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • C’est bien d’expérimenter dans tous les domaines, mais il serait préférable de plus réfléchir avant. L’électrique en aviation restera encore longtemps de l’expérimentation.
    Bonne chance à tous !

    Répondre
  • par Pilotaillon écolo

    C’est cool !
    L’Efan a tracé la voie… aérienne bien entendu.
    Quel beau travail : Bon vols !

    Répondre
  • Heureux de voir l’équipe saintongeaise engagée dans ce projet avec Safran, après l’arrêt de l’E-Fan par Airbus… nul doute que leur savoir-faire associé à la maîtrise et l’experience de Didier Esteyne va booster ce projet !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(29) [1]=> int(4474) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(29) [1]=> int(4474) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.