Accueil » Airbus prévoit de livrer entre 880 et 890 avions en 2019

Airbus prévoit de livrer entre 880 et 890 avions en 2019

Pour atteindre cet objectif ambitieux de près de 900 livraisons en 2019, les cadences de production vont devoir continuer à augmenter en 2019 sur les diverses lignes d’assemblage final du groupe Airbus.

14.02.2019

Airbus produit désormais des avions commerciaux dans cinq pays : France, Allemagne, Chine, USA et Canada. © Airbus

En 2018, Airbus a atteint la barre des 800 livraisons. 6 unités seulement de moins que Boeing. En 2019, le constructeur européen vise entre 880 et 890 livraisons d’avions commerciaux. L’essentiel du volume sera réalisé avec la famille A320. En 2018, le monocouloir a représenté 626 des 800 livraisons. Autrement dit, la réalisation de l’objectif passe par le bestseller européen. Airbus est confiant : « le programme A320 est en bonne voie pour atteindre la cadence de production visée de 60 exemplaires par mois à partir de mi-2019 et 63 en 2021. » A fin 2018, Airbus avait en commande 7.577 avions (dont 480 A220). Au quatrième trimestre 2018, le programme A350 a atteint une cadence de 10 exemplaires par mois.

2 commentaires

  • Sebastien

    Pour être plus précis, ce sont seulement 82 commandes nettes qui ont été engrangés pour l’A350 depuis le 1er janvier 2013, soit en 6 ans…. Chaque année, Airbus perd 11 mois de visibilité qui n’affiche aujourd’hui que 5 ans.

  • Sebastien

    Sauf que l’A350 a quand même un peu de mal à se vendre depuis quelques années (40 par ans), et qu’avec « seulement » 650 exemplaires en commande, produire à 10 par mois fait tomber la visibilité à 5 ans. 5 ans, c’est déjà bien, mais chaque année cette visibilité diminue de 8 mois, ce qui va probablement pousser Airbus à réduire sa cadence dès la fin de l’année 2019, ou symboliquement début 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.