Accueil » Le premier BelugaXL sort de l’atelier de peinture

Le premier BelugaXL sort de l’atelier de peinture

Décidé en 2014, le Beluga XL va accompagner dès 2019 le développement de la production chez Airbus. © Airbus

Signe annonciateur d'un premier vol imminent, le BelugaXL a le sourire : le premier appareil, à la fois prototype et avion de série, est sorti de l'atelier de peinture en arborant la livrée choisie par 20.000 employés d'Airbus.

Le tout premier BelugaXL a été dévoilé par Airbus au sortir de l’atelier de peinture. Le mastodonte, dérivé d’un A330-200, reprend la référence à l’animal marin éponyme.

20.000 employés d’Airbus se sont prononcés parmi six livrées qui leur ont été proposées. La livrée « souriante » a reçu 40% des votes.

Le BelugaXL n°1 va désormais subir une série de tests complémentaires au sol avant son vol inaugural, prévu dans le courant de l’été 2018. Son entrée en service opérationnel est...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • je ne savais pas qu’ils pouvaient voler ainsi par deux ..; C’est pour faire des petits ?
    Jolie photo ,en tous cas .

    Répondre
  • par Pilotaillon, adepte de philosophie aérienne

    Ce n’est pas le première fois que le photographe utilise les faux-niveaux de l’aire de traffic pour obtenir un effet de mirroir.
    Contrairement à l’Aéronautique, l’art aime l’imperfection.
    Cela n’empêche pas d’être fier du travail d’un mastodonte industriel.
    Bravo les artistes !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.