Accueil » Défense » Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux

Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux

Saab poursuit la mise au point du Gripen E ou "Super Gripen" dont les premiers clients sont la Suisse, la Suède et le Brésil. En gagnant en endurance et en puissance, le petit avion d'arme suédois monte en gamme.

L’avionneur suédois Saab met au point une ultime version de son avion de combat « Gripen ». Cet appareil monoréacteur désigné pudiquement JAS 39 Gripen E ou « Super Gripen » se veut capable d’évoluer en supersonique (Mach 1,25) sans utiliser la post combustion grâce à une version plus puissante du moteur GE414. La cellule de l’appareil est agrandie pour loger une tonne de carburant en plus et des équipements. Du coup l’endurance, principal défaut du Gripen actuel, progresse nettement. Au passage...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

11 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Soyez lucide
    Bonjour,

    Je m’interroge sur le matracage anti Rafale. Cet avion en remplace 7 autres dans l’armée de l’air. Il y a déjà une économie de stock de pièces détachées et de formation des opérateurs de maintenance. C’est un avion « technologique » qui a un bon ratio de disponibilité : nous, les contribuables, nous ne payons pas pour un avion qui passe tout son temps au sol en entretien.
    Ce n’est pas parce que ces derniers temps nous avons combattu des ennemis pratiquant la guerrilla ou ayant un équipement militaire obsolète qu’il faille penser que notre technologie militaire est inadaptée. Prenons cette réflexion à l’inverse, vous comprendrez ô combien elle est juste : Puisque l’ennemi en face de nous est de type fantassin des années 50, la meilleure réponse est un avion d’attaque au sol des années 50 : Construisons des P-47 Thunderbolt ! C’est un avion très maniable tout désigné pour faire du CAS car très puissamment armé… Ridicule n’est-ce-pas ?

    Alors pourquoi continuer à faire de made in France ?
    1°) pour continuer de maitriser un savoir faire (R&D, fabrication, etc…) reconnu. Nos avions ne sont pas des casseroles volantes ! Comparez l’Eurofighter et le Rafale. Ils sont issus du même projet à l’origine, mais il faut reconnaître que Dassault sait où placer un train d’atterrissage par exemple…
    2°) pour être indépendant en ce qui concerne l’approvisionnement des pièces détachées et ne pas subir d’embargo.
    3°) parce que finalement nous savons maitriser les coûts : le Rafale est moins cher qu’un Eurofighter ou qu’un F-35.
    4°) parce qu’aucun avion en service et exportable n’est capable de remplacer le Rafale.
    Voyons la concurrence :
    Ne me parlez pas des avions Russes, aucun n’est catapultable d’un porte avion.
    Ne me parlez pas du F-35 (pas en service, trop cher, capacité d’emport ridicule, taux de disponibilité et coûts d’entretien exécrables), pour le moment c’est un projet qui en théorie fait papa/maman mais qui en pratique ne fait que siphonner les budgets occidentaux. Il est le pur fruit du lobbing des industries militaires américaines et d’une stratégie politique visant à monopoliser la fabrication de matériels militaires occidentaux par l’industrie américaine. Cela est possible simplement parce que bon nombre d’états de l’OTAN se soumettent aux Etats-Unis pour leur défense. Je ne tiens pas des propos anti-américains, c’est juste la réalité. En voici 2 exemples : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20131016trib000791025/f-35-apres-les-pays-bas-la-belgique-.html
    Alors et l’Europe dans tout cela ? L’industrie aéronautique européenne n’a plus le choix. Soit elle sera capable de s’unir pour proposer des projets communs soit elle va disparaître. Dassault a le plus de chance de survivre puisque la majorité de son business se fait avec les avions d’affaires. Il faudra de toute manière 2 avions de chasse pour les pays Européens : un mono et un bi-réacteur. Ces avions devront être complètement multi-rôle. Si l’on se penche sur le Rafale et l’Eurofighter et que l’on rêve un instant que ces deux avions n’en étaient qu’un. Tous les crédits alloués à l’Eurofighter (le projet Rafale a tenu ses coûts) auraient été injecté dans la R&D des systèmes d’arme et de défense du Rafale : un avion encore plus abouti.
    De plus le Grippen aurait pû profiter de ces avancées au lieu de se tourner vers les Etats-Unis.
    Au final c’est l’Europe qui y perd.

    Merci de m’avoir lu

    Répondre
  • Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux
    si Raytheon avec son budget pharaonique n’arrive pas a contrer les S300 et S400 ce n’est pas Saab qui va y arriver sans vouloir leur manquer de respect, tout cela est un coup de pub « non combat proven » car même le F22 est détectable et ne possède pas encore de contre mesures a la hauteur des systèmes russes alors ne parlons même pas de cette boite de sardine qu’est le Grippen … ils se doutent qu’aucun Grippen ne combattra un systeme pareil et ça ne coûte rien de le dire, ridicule de parler de détection d’avion furtif peu probable sachant que le BVR de ceux-ci fera qu’il aura reçu un missile en meme temps que l’info qu’il y a un T 50 ou autre F 22 sans compter que la détection de ce type d’appareil se fait plutôt au sol avec des antennes particulières et de taille conséquente … la Suède se lance dans l’humour militaire

    Répondre
  • Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux
    Il ne s’agit pas d’une course…
    Il ne s’agit pas non plus de savoir qui a la plus grosse…
    En « générale » le 2eme meilleur est en flamme et fait des vrilles…
    Faire des économies c’est bien mais ça ne sert a rien, si c’est pour tout perdre d’un coup voir perdre plus.
    (J’ai trouvé les Suisses dur sur leur choix même si je les comprends…;)

    Répondre
  • Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux
    Conception et évolution très intelligente pour cet avion, de la part pourtant d’un industriel « modeste », qui avance sans bruit, et largement suffisant pour beaucoup de pays…
    Serait tout de même intéressant de savoir ce qu’une tonne seulement en plus de kérosène donne au total comme autonomie…
    Son succès me laisse un sentiment un peu de gâchis de n’avoir pas plus insisté pour le « M2000 », à tout miser sur le « Rafale »…

    Répondre
  • Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux
    Très bien le Super Gripen, la France pourrait avoir un nouveau fournisseur aux Armées et faire faire de notables économies à ses contribuables. Un ange passe…

    Répondre
    • Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux
      Sauf que le Gripen NG est loin de pouvoir remplir les missions dédieés au Rafale.
      « …faire faire de notables économies à ses contribuables », je ne sais pas mais en tout cas, il y aurait moins de travailleurs français qui travailleront pour ça et la France dépendra des Suédois, des Britanniques et…des Américains sur la question d’avion de combat. Un ange passe.

      Répondre
    • Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux
      Bonjour,

      Sauf, que le Rafale, coûte et ne se vend pas… Mais vous avez encore voulu la jouer franco-française… résultat…?? Vous l’agitez sous le nez de tout le monde avec fierté mais ça n’ira pas plus loin…

      Votre fleuron n’est pas adapté à cette demande… vous m’auriez dis Mirage 2000 ça serait une autre histoire.

      Le Gripen reste un très bon avion et SAAB un excellent constructeur mais vous êtes trop fier en France pour le reconnaître (il n’y a qu’a voir leurs AWACS)… et pourquoi ne pas utilisé des Gripens en France… c’est comme pour le matériel ricain… pourquoi ne pas en utilisé ??? Vous ne voulez pas être dépendant mais cela n’a rien à voir et au final l’armée s’enlise!

      Répondre
    • Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux
      Je n’ai jamais écrit ou fait comprendre que le Gripen NG est un mauvais avion. J’ai juste dit qu’il n’est pas adapté aux besoins de la France. Apparemment, vous ne jurez que par un seul avion. L’économie, ce n’est pas uniquement l’achat et l’utilisation, mais aussi les retombées: Quand on a la chance de pouvoir construire un avion selon les besoins exprimés de nos Armées (Air et Marine), pourquoi acheter ailleurs?

      Répondre
  • gripen /rafale
    Les versions « light « du Mirage ont été un réel succes.
    Pouquoi ce constructeur n’a -t’il pas renouvelé cette fructueuse experi avec son Rafale. ? ?

    Répondre
  • Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux
    le super gripen, la logan des avion de chasse ^^
    rien de superflue, facile d’entretien, polyvalent et pas chère.

    dans une époque ou la guerre, dans les pays qui peuvent disposer de pilotes qualifiés et d’une flotte d’avion de chasse, n’est plus qu’un lointain souvenir. on peut s’interroger sur la nécessité réel de s’équiper avec des avions hors de prix…

    pour le coup je trouve que saab a le nez fin

    Répondre
    • Super Gripen, le petit chasseur à prendre au sérieux
      Oui,c’est vrai…….sauf que les récents événements en Ukraine nous prouvent que l’on est jamais à l’abris d’un conflit qui pourrait être de forte intensité .
      Dans ce cas les avions « 1er prix » pourraient bien faire payer chèrement le manque de clairvoyance de leurs acquéreurs .

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.