bose A20

Accueil » Jobs » Mort d’un pilote de ligne français en mer de Java

Mort d’un pilote de ligne français en mer de Java

Rémi Plésel était pilote chez Air Asia. Ce martiniquais expatrié en Indonésie pour vivre sa passion, a trouvé la mort aux commandes d’un A320, dans des circonstances qui n’ont toujours pas été éclaircies.

Le 28 décembre 2014, à l’heure du petit-déjeuner, les radios annoncent la disparition d’un A320 d’Air Asia en mer de Java. L’avion assurait la liaison entre Surabaya (Indonésie) et Singapour. Il a disparu avec ses 155 passagers et 7 membres d’équipage, 42 minutes après son décollage. L’épave n’a pas encore été localisée quand la compagnie diffuse la nationalité des occupants. C’est à partir de cette révélation que les français vont se sentir concernés par ce drame lointain.

Le copilote est français. Il s’appelle Rémy Plésel. Il est originaire du Marigot, en Martinique et travaillait depuis deux ans pour Air Asia. Il avait 46 ans et totalisait 2.275 heures de vol. C’est peu pour un pilote de ligne qui va sur la cinquantaine. Il a décroché cet emploi, son premier en compagnie aérienne, très tard. Il avait passé depuis longtemps la quarantaine. A travers la trajectoire du pilote martiniquais, la France découvre une face cachée du transport aérien.

Tous les pilotes de ligne français ne travaillent pas à Air France. Beaucoup s’endettent lourdement pour financer leur formation. Ils sont souvent obligés de s’expatrier et d’accepter de faibles rémunérations pour ne pas perdre des licences qui leur ont couté très cher, mais aussi pour faire face à leurs échéances. Certains vont jusqu’à payer pour piloter des avions de compagnies low cost. Rémi Plésel avait échappé à ce système « Pay to Fly » et il espérait que les heures de vol acquises chez Air Asia lui permettraient de trouver un emploi en Europe.

… Le cocktail « copilote, âge avancé et peu d’expérience » pourrait être étrange, ou tout au moins avoir un goût amer. Tout cela me semble assez accessoire. Qu’un individu se décide à devenir pilote professionnel sur le tard ne me dérange pas, même si cela laisse peu de temps pour amortir les gros efforts nécessaires, intellectuels et/ou financiers. J’ai interviewé aux USA un routier et un médecin qui avaient vécu une vie professionnelle accomplie avant d’effectuer une reconversion pilote réussie. L’expérience vient ensuite rapidement. En principe…
Jacques Callies, Aviation & Pilote

Avec son diplôme d’ingénieur des Ponts et Chaussée, il aurait pu faire une carrière lucrative chez Total. Mais sa passion de l’aviation était plus forte. Ils sont des milliers de Rémi Plésel dans les cockpits des avions de ligne.

Aerobuzz.fr

A propos de Aerobuzz

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable, et plus récemment du drone professionnelle, l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, … ). Il est l’auteur de 7 livres. Gil Roy est le rédacteur en chef d’Aerobuzz.fr.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *