cfadelaerien

Accueil » Aviation Générale » GameBird GB-1, nouvel avion de voltige signé Steinbach

GameBird GB-1, nouvel avion de voltige signé Steinbach

L'aviation de voltige s'est étoffée ces derniers mois d'un nouveau prétendant : le GameBird GB-1. Avec l'objectif de démocratiser la voltige, le biplace entièrement composite, conçu par Philipp Steinbach promet d'être une sérieux concurrent dans les compétitions mais également auprès du grand public.

Après deux ans de travail, le GB-1 a effectué son premier vol en juillet dernier

Après deux ans de travail, le GB-1 a effectué son premier vol en juillet 2015

Nouveau venu parmi les avions de voltige, le GameBird GB-1 n’est pourtant pas sans rappeler les lignes connues d’un autre avion de même ctégorie, l’XtremeAir XA42. Et pour cause : ils ont tous les deux le même concepteur. Philipp Steinbach est en effet à l’origine des avions Sbach, devenus par la suite XA41 et XA42 une fois tombés dans le giron d’Xtreme Air. Après avoir quitté la société allemande dirigée depuis par le chinois Qing Liu, Philipp Steinbach a décidé de créer une société, Game Composites, cette fois-ci sur le territoire de Grande-Bretagne, avec de gros moyens et une équipe réduite, pour obtenir en 2013 la certification de bureau de design.

Les ailes du GB-1 sont conçues pour se démonter en 20 minutes
Après deux ans de travail, le GB-1 a effectué son premier vol en juillet 2015
Philipp Steinbach a cherché à développer un avion léger (575 kg de masse à vide) et rapide (plus de 200 kts en croisière)

Après deux ans de travail sur l’avion, le premier vol du GB-1 a eu lieu en juillet de cette année et poursuit actuellement ses tests de fatigue : tonneau à 240 kts, plein ailerons avec butée avant puis arrière en 1/10eme de seconde, tout ceci répété cent fois. Mauvais traitement nécessaire sur la route de la certification.

Le GB-1 est un biplace en tandem, entièrement réalisé en matières composites, dont les ailes, pesant 34 kgs chacune, se démontent en vingt minutes, à la manière des planeurs. Côté ailerons, l’équipe de Game Composites a travaillé pendant trois mois à leur conception, pour aboutir à des cornes débordantes, sans penne, qui permettent une trainée moindre. Pour la cabine, Steinbach a cherché un compromis entre confort et côté pratique avec des palonniers réglables, la double commande intégrale et une verrière permettant à une personne de grande taille ou munie d’un casque d’être à l’aise.

Palonniers réglables, double commande intégrale, le cockpit a également été soigné

Motorisé par un Lycoming AIO-580B1Z développant 330 ch, le GB-1 devrait voler à une vitesse de croisière, d’après son concepteur, à plus de 200 kts, soit près de 40 kts plus rapide qu’un Extra 330LX. Pourvu de réservoirs supplémentaires, l’avion pourrait emporter deux personnes sur 1000 nautiques, soit un peu plus de 1800 km.

Conçu pour la compétition, en particulier pour la catégorie Unlimited, le GB-1 se veut être l’avion qui va démocratiser la voltige auprès du grand public en proposant un prix attractif, encore à l’étude. Si Game Composites ne souhaite pas enregistrer de commandes tant que l’avion n’est pas certifié, les tests allant se poursuivre dans les semaines prochaines, l’équipe de Steinbach travaille pourtant déjà sur une version monoplace.

Fabrice Morlon

A propos de Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé en 2013, Airia Editions, agence d’éditions spécialisée dans l’aéronautique. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

6 commentaires

    • Fabrice Morlon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

a3c84d44382d044d2887734ee84c6527AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA