Accueil » Des Rafale biplaces sur porte-avions ?

Des Rafale biplaces sur porte-avions ?

Les insolites du salon du Bourget 2019 - General Atomics, qui fabrique les catapultes des nouveaux porte-avions américains, verrait bien des Rafale biplaces embarquer sur le remplaçant du Charles de Gaulle…

17.06.2019

Frederic Lert_5360

Un Rafale de l’armée de l’Air décollant du successeur du Charles de Gaulle… Au moins General Atomics n’a pas confondu le Rafale avec l’Eurofighter… © Frederic Lert/Aerobuzz.fr

Le salon du Bourget recèle quelques pépites et l’immense poster (au moins 5 m de large à vue de nez…) servant de décor au stand de General Atomics en est une belle. Le groupe américain General Atomics est le fabriquant bien connu des drones Reaper, mais il est également, ça se sait moins, le concepteur des catapultes électromagnétiques EMALS destinées à équiper la nouvelle génération de porte-avions américain.

Pour donner des idées à la marine nationale, qui commence à réfléchir sur la suite à donner au Charles de Gaulle, General Atomics a donc mis en scène le fameux successeur de notre porte-avions, escorté par une frégate FREMM.

On voit sur l’image de synthèse un bon gros navire de la taille d’un porte-avions américain, équipé de trois EMALS. Un bel effort d’imagination, dont la qualité est malheureusement réduite à néant par une faute de goût impardonnable : l’appareil venant d’être catapulté sur l’illustration est un biplace aux couleurs de l’Armée de l’air. Mille sabords !

Frédéric Lert

 

 

3 commentaires

  • Christian SOLDEVILA

    Les USA se croyant les maitres du monde ,ça prouve juste le peu d’intérêt qu’ils nous portent !
    Ils nous toisent de haut , de fait on les intéressent si peu ( mépris )qu’ils n’ont même pas pris le temps de vérifier .

  • Maxime

    On va dire que c’est le Rafale N la version biplace du Rafale M qui a été annulée entre autre pour des raisons de coût. 🙂

    • HG

      Cher maxime,
      L’annulation des biplaces n’est en effet pas principalement une raison de coût…… mais une raison de bon sens stratégique. Pourquoi risquer la vie d’un équipage à 2 lorsque les missions sont parfaitement gérables à 1 seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.