Accueil » 3/4 – Et puis arriva le Transall !

3/4 – Et puis arriva le Transall !
premium

Après les échanges de bons procédés et la construction sous licence des Junkers 52 et du Noratlas, France et Allemagne étaient à égalité à la mi-temps : 1 partout, la balle au centre. Le temps était alors venu pour une véritable coopération… Ce sera le Transall.

1.08.2018

La capacité de ravitaillement en vol donnée au Transall lui permettait de compenser la faiblesse de sa motorisation. Au décollage en Afrique le choix cornélien entre charge utile et carburant pouvait être contourné… © Frédéric Lert/Aerobuzz

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.

Un commentaire

  • BSU

    bonjour,
    A mon avis vous confondez charge utile et charge offerte.
    (charge utile = limitation du jour- masse a vide)
    (charge offerte= charge utile-carburant)
    Le carburant est inclus dans la charge utile.
    La charge marchande est au plus égale à la charge offerte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.