Accueil » Industrie » Comment l’EcoPulse remet en question la conception même des avions du futur

Comment l’EcoPulse remet en question la conception même des avions du futur

Quand la puissance et les hélices sont utilisées pour contrôler la trajectoire de l'avion, la cellule, la motorisation et les hélices constituent un tout qui est forcément conçu globalement. D'où la nécessité d'une nouvelle approche de la conception, mais aussi de la certification. © Daher

L’EcoPulse se révèle beaucoup plus qu’un simple démonstrateur technologique destiné à étudier la puissance distribuée sur un avion électrique ou hybride-électrique. C’est un moyen inédit d’apprendre à aborder un problème complexe comme celui que posera inévitablement à la conception des aéronefs de nouvelle génération.

L’EcoPulse a effectué son premier vol électrique en novembre 2023. Les essais en vol vont se poursuivre jusqu’en juillet 2024. Ils portent essentiellement sur le fonctionnement de l’ensemble des systèmes, ainsi que sur la mesure de performances pour permettre aux partenaires au premier rang desquels figurent Daher, Safran et Airbus, de recaler leurs modèles de simulation. L’exploitation des informations recueillies à déjà commencé.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.