AEROPORTS DE PARIS

Préserver les activités des fédérations aéronautiques et sportives sur les aérodromes privatisés

La privatisation d’Aéroports de Paris inquiète les fédérations aéronautiques qui redoutent les conséquences tarifaires qu’elle pourrait entrainer sur la dizaine aérodromes franciliens actuellement gérés par ADP. Le Conseil national des fédérations aéronautiques et sportives, CNFAS, sous la plume de son délégué général Jean-Luc Charron, met en garde les pouvoirs publics :  « des exemples récents en région (Nantes, Clermont Ferrand, Aix les Mille) ont montré que la recherche

13 commentaires