Accueil » L’aéroport de Genève teste la première voiture électrique suisse

L’aéroport de Genève teste la première voiture électrique suisse

Le groupe suisse Catecar a mis au point un véhicule léger expérimental dont le prototype est en test sur l’aéroport de Genève. Une première série de 200 voitures pourrait être lancée en production, dès mi-mai 2012. La première cible du « Swiss Green High Tech Urban Vehicle » est le marché aéroportuaire.

Décidément, les exploits de Solar Impulse donnent des idées aux suisses, dans les milieux aéronautiques. Pour preuve, cette nouvelle petite voiture biplace conçue par Catecar et que l’aéroport de Genève teste actuellement côté piste. Le « Swiss Green High Tech Urban Vehicle » est un véhicule urbain innovant appelé à fonctionner avec peu de batteries (35 kg), un toit solaire de dernière génération et un prolongateur d’autonomie (range extender) consommant environ un litre aux cent kilomètres.

Les tests menés...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

6 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • L’aéroport de Genève teste la première voiture électrique suisse
    J’ai bien lu: « La vente grand public de cette voiture pourrait alors intervenir dès 2013, avec une production industrielle en Suisse, possiblement installé à Reconvilier (BE) ».
    Evidemment, tout cela était faux…!
    Mais alors, pourquoi ne pas publier un correctif? Cela s’appellerait le respect du lecteur…

    Répondre
  • L’aéroport de Genève teste la première voiture électrique suisse
    Tiens les Suisses (les Genevois, en l’occurence) veulent rouler écologiques !!!
    Quand on voit le nombre de grosses limousines de tous types qui « trainent » devant l’aérogare de GVA-Cointrin, ca me fait sourire…

    Répondre
  • L’aéroport de Genève teste la première voiture électrique suisse
    c’est une deux places, non homologuée pour une utilisation sur route, et sauf à la limiter à 45 kms/heure pour bénéficier d’une réception allégée , ce qui serait sans doute le plus approprié, son avenir est plus qu’incertain.
    Dans sa configuration actuelle, ce véhicule ne pourra être réceptionné en série normale,en ce qui concerne le moteur  » auxiliaire  » ne pas oublier qu’il devrait respecter la norme euro 6…j’en doute, l’ histoire de la Traban, c’est terminé !
    c’est une belle étude de style, peu probable qu’elle puisse aller plus loin dans sa configuration actuelle.

    Répondre
  • A BNT
    Cette autonomie de 500 km inclue forcément l’utilisation du « range extender » (comprendre moteur de tondeuse avec un générateur électrique) qui lui, fonctionnera bien à l’essence…En gros, c’est un quadricycle léger (du style Aixam ou bien Ligier) en hybride série.

    Répondre
  • L’aéroport de Genève teste la première voiture électrique suisse
    300 kg ? Voiture aéroportuaire qui vons finir par s’envoler derrière le souffle des réacteurs ! ^^

    Répondre
  • L’aéroport de Genève teste la première voiture électrique suisse
    bonjour
    500 km d’autonomie ce serait un révolution . 50 serait plus crédible, mais rendrait cette voiture peu pratique dans le cas d un aéroport situé plus loin que celui de GVA(4km du centre) .
    D’autre part en cas de froid, ou l’on demande (même en suisse)de réduire les consommations électriques il sera pas aisé de rechargé ces voitures, d’autant que l’efficacité des batteries décroisse au dessous de 0°( selon la techno j’usqu’a 80%. 30% pour les LiPoFe)

    vérifiez! vos chiffres .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.