Accueil » La France veut récupérer le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme

La France veut récupérer le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme

Avec le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), Toulouse veut offrir une fenêtre sur le ciel à Montaudran. © Toulouse Aerospace

Le CEPMMT est un organisme intergouvernemental dédié à la connaissance et à la prévision du temps et du climat. Implanté à Reading (Royaume-Uni), il doit être relocalisé en Europe continentale. Brexit oblige. Il pourrait atterrir à Montaudran (Toulouse).

CEPMMT se veut être une référence mondiale en matière de modélisation numérique de la planète, d’analyse de données d’observations, et de prévisions météorologiques et environnementales. Il coordonne plusieurs services européens de surveillance de l’environnement, les services atmosphère, changement climatique, et de surveillance de phénomènes météorologiques dangereux.

Aujourd’hui localisé à Reading, au Royaume-Uni, le CEPMMT relocalisera certaines de ses équipes et leurs familles sur le territoire de l’Union Européenne. La France qui a posé sa candidature propose d’accueillir à terme ces 250 spécialistes...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Ceci reste a prendre au conditionnel , les jeux ne sont pas encore faits.

    Répondre
  • Vive le brexit… et tres bien le choix de la Region Occitanie (je n’y habite pas) versus Saclay.. en plus, c’est une entité au financement d’état, peu soumis à la conjoncture de l’aéronautique. Bref, un joli coup. L’article est incompletc et ne dit pas si d’autres pays sont ussi dans la course.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.