Accueil » Les taxis volants rattrapés par un puissant vortex financier

Les taxis volants rattrapés par un puissant vortex financier

Alors que les start up font la course pour valider leurs projets de taxis volants, les financiers sont à la manoeuvre. © Joby Aviation

Le trou d'air du chinois eHang en bourse. Une large redistribution des cartes chez les investisseurs de Joby au détriment de Toyota. Un fonds d'investissement luxembourgeois impliqué dans le rachat d'Ampaire (propulsion hybride en retrofit). L'ancien PDG de Boeing qui tente de fédérer des petits investisseurs. Lilium qui peine à lever plusieurs centaines de millions. Côté Mobilité Aérienne Urbaine, l'actualité est d'abord financière.

En début de semaine eHang, le constructeur chinois, a vu sa valeur chuter au NASDAQ de plus de 60%, après que Wolfpack, un cabinet d’analyse financière réputé ait dénoncé « une promotion boursière élaborée, construite sur des revenus largement fabriqués, basés sur des contrats de vente fictifs avec un client qui nous semble plus intéressé à aider à gonfler la valeur de son investissement dans la société« .

Le Nevada ouvre son espace au drone habitable EHang 184