Accueil » Aviation Générale – brèves » Un drone sur le Trophée Jules-Verne

Un drone sur le Trophée Jules-Verne

Pour 1 jour, 21 h, 16 mn et 9 secondes, Yann Guichard (Spindrift) n’est pas parvenu à inscrire son nom au Trophée Jules-Verne. A l’occasion de cette tentative qui s’est achevée le 8 janvier 2016 à Ouessant, il est néanmoins entré dans les annales de la voile comme le premier navigateur au long cours à avoir embarqué un drone. L’engin était piloté par Yann Riou qui a non seulement réalisé une première, mais aussi un exploit.
La vitesse d'évolution du drone est inférieure à celle du maxi-multicoque, d'où la nécessité d'attendre des conditions de mer spécifiques pour pouvoir filmer sans craindre de perdre l'engin volant et sa caméra
Filmer un maxi-multicoque lancé à pleine vitesse avec un engin volant de 1,2 kg s’est révélé être un défi. C’est l’une des raisons pour lesquelles le vidéoman s’est contenté de cinq séances de prises de vue en 47 jours de mer. Il ne voulait pas perdre son drone et encore moins la caméra intégrée qui lui permettait de faire les directs avec les télévisions. Malgré ces précautions, pour la première fois, le public a ainsi pu voir un géant des océans, passer le Cap Horn. Les images spectaculaires de Riou ont, elles aussi, fait le tour du monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Sur Facebook

Sur Twitter