Accueil » velis electro » Page 3

velis electro

premium
Electro An 1 (4/5) – La FFA, moteur de l’innovation avec le Velis Electro

La FFA dispose aujourd’hui de cinq avions électriques Pipistrel Velis Electro certifiés déployés auprès des clubs et écoles désireux de tester le vol électrique. 20 clubs l’ont déjà essayé et 90 autres ont manifesté leur intérêt. Une véritable réussite pour le président de la FFA, Jean-Luc Charron qui sait que la partie de ne fait commencer. Les aéro-clubs sont désormais en première ligne.

premium
Electro An 1 (3/5) – Le Velis Electro à l’épreuve des opérations

A partir du moment où le Velis Electro a été certifié par l’EASA, il a tout fallu réinventer pour en faire un avion opérationnel. De l’immatriculation des machines au lâcher des pilotes, en passant par la formation des mécanos et des instructeurs ou encore à la mise en place d’un support client à l’échelle de la France, les obstacles ont été franchis les uns après les

premium
Electro AN 1 (2/5) – Le SW 128 Velis Electro en chiffres

Dans ce deuxième épisode de la série consacrée au SW128 Velis Electro, nous vous proposons une lecture des manuels de vol et d’exploitation du biplace électrique certifié de Pipistrel. Nous revenons aussi sur les différents accidents qui ont impliqués des avion, des ULM et des prototypes électriques ces dernières années et nous présentons une analyse des coûts d’exploitation.

3 commentaires

premium
Electro An 1 (1/5) – Découverte en vol du SW 128 Velis Electro

Être aux commandes d’un avion électrique, quel pilote ne l’envisage pas aujourd’hui ? Grâce aux Alpha Electro et Virus Velis Electro, les deux biplaces de Pipistrel, l’expérience est devenue possible, mais elle reste rare. Ouvrons cette série estivale en cinq parties avec la prise en main du biplace électrique Velis Electro, du côté de Megève.

4 commentaires

premium
3 questions encore ouvertes à propos des futurs taxis volants

L’urban air mobility (UAM) attire les capitaux. Les projets de taxis volants se multiplient. Les promesses aussi. Plusieurs eVTOL (aéronef électrique à décollage et atterrissage vertical) tiennent la corde. La communication qui entoure les programmes évite discrètement trois sujets dérangeants : les émissions sonores, la sécurité des vols et le coût réel de l’heure de vol. Et derrière ces paramètres, les calendriers annoncés pour les maîtriser.

8 commentaires